Pour ses 4 ans Mademoiselle S voulait une robe de "pinrcesse". Alors en bonne maman pas contrariante mais un poil débordée je me suis dit qu'il devait y avoir l'embarras du choix dans nos chers magasins de jouets. Quelle ne fut ma pas ma déception lorsque prise de nausées devant les panoplies bling bling, je dû me résoudre à quitter les lieux en courant. Pas d'autre choix que de m'y coller. Au final j'ai vraiment bien fait. D'une part j'ai évité le rose Barbie (désolé pour les fans) et d'autre part au moins elle a du chien ma princesse!

Pour la robe je ne suis pas partie chercher loin: Les intemporels spécial déguisements d'Astrid le Provost modèle "Ratpuntzel" (et oui c'est bien son nom). Facile à faire, rapide et un résultat plutôt chouette, voyez vous même.

IMGP0618

j'ai acheté les tissus chez Reine à Paris. Coton et soie orange sanguine, biais et croquet bordeaux. Pour faire encore plus princesse, j'ai ajouté un jupon en tulle assorti. Cela dit en passant c'est une véritable horreur de coudre cette matière. Pour que ce soit confortable j'ai cousu le jupon sur une ceinture de tissu froncée dans le dos (et qui lui va comme un gant alors que j'ai tout fait au pif).

IMGP0639

Comme un princesse digne de ce nom ne peut quand même pas sortir sans manteau j'ai également fabriqué avec mes petites mimines une petite veste style japonisant et aux manches évasées. Pour l'heure je l'ai faite version tête brûlée puisque je n'avais ni patron ni mesures précises, tout à l'oeil, et il faut croire que je l'ai, voyez donc.

IMGP0673

Les épaules, la taille des manches et du reste tout est au poil. Du coup j'ai maintenant le patron d'un petit cache coeur japonisant que je vais décliner à volonté (taille 4ans. Je peux éventuellement fournir le patron). J'ai un peu galèré pour coudre les "boutons", mais le résultat est plutôt pas mal non?

IMGP0629

Dans le dos, la robe se ferme avec un ruban passé dans des boutonnières. Autant vous dire que je vis maintenant du matin au soir avec une pépète en robe de princesse. Il faut même négocier pour ne pas dormir et aller à l'école avec. Donc vraiment les magasins de jouets et leurs panoplie de m*****de n'ont qu'à bien se tenir.