Je persiste et signe dans ma frénésie actuelle de broderie. Il faut dire que mon projet d'expo me tient à coeur donc je ne lâche rien même si, au rythme où je vais je risque d'exposer post mortem! voici donc la genèse de ma toute dernière borderie en date.

broderie tête de mort (3)
Tout a débuté au soleil cet été, tranquillement assise dans ma chaise longue. Une chute de lin, quelques morceaux de vieilles dentelles et je me lance. Pour ma part, je ne brode pas au coton mouliné mais au fil à coudre, allez savoir pourquoi???

broderie tête de mort (2)
Une fois la tête brodée, je me lance dans le déchiquetage de la dentelle, et j'en couds des tout petits morceaux de ci, de là. Et là, je dégaine mes papillons transférés sur de lin et je les positionne, j'ajoute quelques perles de rocaille, des sequins en argent (et oui, on ne se refuse rien).

Hop, ma petite griffe et c'est terminé.

 

broderie tête de mort (10)
Cette fois-ci je me suis essayée à l'encadrement toute seule comme une grande et au final je ne suis absolument pas déçue du résultat même si ça n'a pas été une mince affaire (à chacun son métier). A peine encadrée qu'elle est au mur. Vais-je réussir à m'en débarrasser un jour??? on verra bien. Allez encore 7 à faire au moins, j'en suis crevée d'avance. Et rien que pour le plaisir, voici ma toute première broderie une fois encadrée (photo Franck Schmitt).

broderie tête de mort - Copie
Je comprends tout à fait que ce ne soit pas du goût de tout le monde mais moi j'adore, et puis avec ces cadres bombés c'est vraiment terrible.

Et voilàààààà! A très bientôt pour de nouvelles aventures et d'ici là portez vous bien!

Et on clique clique clique sinon des claques claques claques (oui je ne suis pas très diplomate)...

macaron-cadeaux

Me Machinchoz