Ahhh je vous avais prévenues, va y avoir de la couture à gogo par ici ces jours prochains, et oui, en prime, il y aura de la fleurette car ma fille elle est comme ça! Oui je pourrais faire la dragonne du rock'n roll et lui dire "non mais allo, tu veux me faire devenir chèvre avec tes fleurettes" mais non, à chacun ses goûts! Ce tissu (choisi avec soin par la demoiselle elle même) s'est donc glissé sans faire le malin sous la machine et voici le résultat.

Robe à fleurettes

En bonne élève que je suis, je lis très consciencieusement toutes les indications du livre. Ohhh bien! Et puis c'est l'heure des découpes et de l'assemblage. Bon je vous passerai la manche montée à l'envers, les fronces qui se barrent en sucette mais au bout du compte c'est moi qui ai gagné!

Robe à fleurettes (5)

Bon ok, pour l'hiver on fait mieux comme robe mais je vous rappelle que ce n'est pas moi qui ai choisi le tissu. J'ai bien tenté de lui expliquer que c'était tout de même bien léger pour un mois de février mais c'est qu'elle a la tête dure la petite (on se demande bien de qui elle tient hein mon amour???).

Robe à fleurettes (3)

Pour les boutons j'ai récidivé avec ma pince Kam. Le défi c'était de mettre les deux parties des boutons bien en vis à vis. Bilan, deux boutons démontés et c'est encore moi qui ai eu le dernier mot!

Robe à fleurettes (4)

Et comme maintenant les finitions au biais ne me font même plus peur et bien c'est l'option que j'ai encore choisie. Plus simple et tout aussi efficace que les parmentures. Bon maintenant il va falloir batailler sévère avec la demoiselle pour qu'elle attende les beaux jours pour pavaner dans ses fleurettes mais là encore, qui c'est qui aura le dernier mot??? Ohhh comme je parle bien français moi.... qui c'est qui!!!

Allez des bisouilles à vous toutes et tous, laissez moi un petit commentaire (si si j'insiste, ça fait tellement plaisir) sinon la fureur de Thor s'abattra sur vous sur 5 générations (et oui j'ai des relations moi).

Bises,

Me Machichoz, of course!