Vous l'avez aperçue dans mon précédent article du coup je fais suite en vous montrant ma dernière cousette.
Un poil échaudée par ma dernière tentative de couture rien que pour moi j'avoue avoir hésité un peu avant de me relancer dans l'aventure, d'autant que là aussi il s'agit d'un patron PDF. Le Patron de la Robe "Crêpe" de chez Colette Pattern.
En tout cas, les patrons en anglais c'est tout de suite plus simple qu'en Néerlandais!! Un bon début !

J'ai donc patiemment découpé les 80 pages du patron (oui vous avez bien lu) et motivée comme une dingue j'ai jamais flanché malgré les ampoules (quoi??? Moi, de Marseille??) Et là, j'ai une petite suée, oui nouille que je suis j'ai un peu (beaucoup) mélangé les pages au moment du découpage. Même pas mal, j'adore les puzzles! Hop je prends mes mesures, je découpe, je surligne les trucs important et là.... seulement je me pose la question fatidique: Quel tissu choisir? Nouille et débile oui je sais mais j'assume. Car au final je n'avais pas trop de choix, j'ai pas des masses de coupons en 4m de long. Ma crêpe sera donc vert canard et unie. Bon....

robe colette crèpe

Le patron est clair et bien foutu. Je pense pouvoir la tailler une taille en dessous pour la prochaine fois mais ça passe quand même. Merci les soutifs rembourrés!! Faut dire que sur ce point Dame Nature a été peu salope avec moi! Comme dit mon cher papounet d'amouuuur: "Tu es comme un église ma fille, les "seins" (Saints pour celles qui sont pas encore réveillées) sont à l'intérieur". Elle m'a pas toujours fait marrer celle là mais aujourd'hui je l'aime bien. Et puis se la jouer décolleté à la Jane Birkin j'aime bien maintenant.
Comme quoi on peut quand même être femme et sexy en ayant la poitrine d'une gamine de onze ans!

CREPE10

Du coup la voici la voilà, exit la fleur du haut, avec le tattoo c'est déjà bien assez! A mon tour de pavaner devant ma fille en poussant des hourras. Gniiiirk, à son tour de baver devant ma belle crêpe. Je profite à mort de ce temps merveilleux car tout de même, je risque un peu de me cailler les miches dans ma crêpe cet hiver. Je fais ma belle tant qu'il est temps!

CREPE6

Croisée dans le dos par un beau noeud, un beau décolleté, non mais franchement elle est top cette robe non? En tout cas elle est agréable à porter, je l'adore... Nous voilà deux à crâner dans nos nouvelles robes. Mère et fille dans leurs robes années 50. On fait un tabac sur le marché!

CREPE8

Comme je vous l'ai expliqué plus haut (faut suivre les filles) je n'avais pas le choix pour le tissu. Je la voulais tout de suite maintenant et je n'avais que ce coton sous la main en assez grande quantité. La customisation s'imposait donc et c'est tout naturellement que j'ai dégainé les magnifiques patch rapportés de Chine par cette chère Ciloubidouille (que je remercie encore vivement). Les couleurs se marient à merveille, sans ces belles pivoines ma robe serait tellement quelconque:

crepe16

Bon, la première qui fait une remarque sur mes qualités exceptionnelles de mannequin se prend une claque monumentale. Oui je fais toujours des tronches pas possibles, On fait s'quon peut avec c'qu'on a ma pauvre dame! Oubliez ma trombine, admirez ma robe. Si j'avais 5 ans je crois bien que je me serai roulée par terre en tapant des pieds pour pouvoir dormir avec!

Pour la petite histoire m'a minette m'a un peu fait sa tête de chat botté pour en avoir une pareille... En maman psychorigide que je suis j'ai craqué, je vous montre ça très vite. D'ici là soyez rebelles!

A bientôt,

Me Machinchoz