25 mai 2015

Secrets d'atelier, une pensée pour vous.

Salut les amies, le printemps et son lot de fleurs à gogo me mettent en joie. Et quoi de mieux que l'observation de ce que l'on a à ses pieds pour trouver l'inspiration non? J'ai décidé de partager avec vous mon cheminement pour réaliser une nouvelle sorte de fleur que j'utilserai certainement bien vite dans un de mes bouquets.

Aujourd'hui penchons nous sur les petites pensées de nos jardins et balcons, oui, celles-là même que plus personne ne prend le temps d'admirer et pourtant elles sont pleines de complexité et de douceur à la fois, moi je les adore.... Voici donc la manière dont je procède pour mes essais à partir de fleurs naturelles (heureusement celui-ci fonctionne du premier coup mais ce n'est pas toujours le cas).

secrets d'atelier (4)

Je commence par découper au scalpel les différentes parties qui composent la fleur, j'observe attentivement les nuances des pétales...

Je reproduis ensuite le patron de chaque pétale sur du papier en prenant soit de conserver mon patron de base (cette petite précision peut vous sembler totalement inutile cependant ayant souvenir d'avoir négligé ce point une fois au deux, j'espère ainsi vous épargner quelques grogneries superflues).

secrets d'atelier (7)

Là, il est temps de sortir l'aquarelle et de s'essayer à la mise en couleur. C'est bien plus subtil qu'il n'y paraît, aussi je fais plusieurs tests avant de me lancer comme une dingue sur mes pétales définitifs.

secrets d'atelier (8)

Puis je découpe chaque pétale (pffff dur pour les répétitions dans ce post mais vous avez un synonyme pour pétale vous?). En même temps à ce stade cela semble logique!!

secrets d'atelier (3)

Je froisse, je plisse, je courbe du mieux que je peux, j'aurais dû prendre un papier plus malléable mais c'est un test donc je ferais avec ce papier qui corne. Au pire j'essaierai de l'humidifier légèrement le temps de la mise en forme la prochaine fois.

Pour le montage, les pensées ayant un petit coeur creux, j'ai choisi la solution d'un montage sur perle. Késako???? Faut dire que c'est mon petit jargon à moi, Maître Capello s'il vous plaît?

Le montage sur perle consiste à assembler plusieurs pétales en les collant à l'interieur d'une perle disposée sur l'envers. Les photos seront certainement plus parlantes que la définition de M Capello, en même temps il n'est plus tout jeune!

secrets d'atelier (1)

J'insère donc tous les pétales dans la perle de bois, le tout est collé avec de la colle à bijoux.

secrets d'atelier

Et voilà le résultat... Séance d'autocritique publique: 1- il va falloir revoir le plissé des pétales et vraiment la solution de l'humectage me semble une bonne idée, 2- peindre le coeur en jaune en dernier une fois le montage terminé et non avant.

Cependant j'aime assez le résultat, dans une composition un brin champêtre ce sera parfait.

Et vous, qu'en dites-vous? Et puis si vous être tentée, je repasserai très vite vous ajouter le patron des pétales mais là mon scan fait de la résistance mais je n'ai pas dit mon dernier mot!!!!

A bientôt pour une mise en situation de mes petites pensées de papier et si vous aimez, pensez à partager!

D'ici là portez vous bien!!

Me Machinchoz


04 mai 2015

Relooker une lampe à moindre frais

Je ne pense pas faire exception à la règle, la crise est partout et il faut faire attention aux dépenses. Alors qu'est-ce qu'on fait dans ce cas là??? On fait appel aux bons tuyaux de Tante Crise et on se débrouille avec les moyens du bord. Voici donc un petit relooking à moindre frais. C'est parti mon kiki.....

Au commencement était la lampe...plus tellement au goût du jour mais qu'on gardait quand même car on nous l'avait offerte à l'occasion de notre première pendaison de crémaillère. Ce qu'on peut être sentimentaux des fois je vous jure!!

lampe diy (3)

Mais bon, sentiments ou pas, ce orange n'était tout bonnement plus tolérable d'autant que je n'en ai absolument pas dans ma déco intérieure. La tâche dans le décor en quelque sorte. Je commence donc par nettoyer le pied et virer l'abat jour... Bye bye!!

lampe diy (6)

Et puis j'habille le tout de papier mâché. En plus je suis comme qui dirait aguerrie à la pratique depuis mon dernier livre, vous savez, celui-ci. J'ai opté pour cette option car j'avais peur de peindre directement sur la lampe.

lampe diy (7)

Le pied est habillé de deux couches de papier mâché, il ne reste plus qu'à le faire sécher. L'affaire d'une après midi par ce beau temps! Super ma lampe sera terminée ce soir.

lampe diy2 (1)

On habille bien le câble électrique....

lampe diy2 (4)

Et aussi la douille histoire de faire les choses proprement et je dégaine mes bombes de peinture.

lampe diy2 (8)

Un peu de peinture et un abat jour plus tard et me voici avec une superbe lampe façon tie dye bien plus en harmonie avec l'ambiance de ma déco et les coloris que j'aime bien. Au final ce relooking ne m'aura coûté qu'un abat jour neuf (merci au Suédois pour ses prix hors compétition), en tout cas bien moins cher qu'une lampe toute neuve.

Allez, à votre tour de relooker votre intérieur, j'espère vous avoir donné envie de vous essayer au papier mâché!

A très vite!

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 19:47 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,