28 novembre 2015

Secrets d'atelier #4

La Liberté c'est aussi la liberté de créer, c'est pourquoi je partage avec vous aujourd'hui un quatrième secret d'atelier. Aujourd'hui je vous présente de simples petites fleurs de dentelle. Toutes simples mais je les aime tant.

secrets d'atelier4 (1)

 

Au commencement il y a de la dentelle ancienne, chinée au gré de mes balades dominicales. La dentelle et moi c'est une drôle d'histoire. J'adore travailler cette manière et pourtant je n'en porte jamais. Il y a là une coquetterie que je n'assume pas. Du coup je me rattrape dans mes bouquets.

secrets d'atelier4 (2)

 

Je commence par découper deux petites fleurs, je choisis mes perles...

secrets d'atelier4 (3)

 

Je couds ensuite les fleurs deux à deux au niveau du centre. Je fais un point en croix dans le milieu puis je tire le file et le noue au dos.

secrets d'atelier4 (4)

 

Ainsi, tout se reserre et donne plus de volume à l'ensemble. Vient ensuite le moment d'enfiler 3 grosses perles de verre et de les coudre au coeur de la fleur.

secrets d'atelier4 (5)

 

Le résultat est frais, de belles petites fleurs de dentelle. Ces petites fleurs, à priori insignifiantes et fastoches à réaliser sont en fait très importante par la suite quand je passe à l'étape de montage de mes bouquets. Elles permettent de "boucher les trous" et donnent du relief à l'ensemble.

Les voici en situation.

P1040143

Vous voyez, discrètes mais tellement présentes à la fois.

Allez, mes ami(e)s dites-le avec des fleurs.

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 11:05 - Commentaires [16] - Permalien [#]


20 novembre 2015

Sept jours...

Mes amies, mes amis.... sept jours sont passés.
Sept jours et pourtant la rage m'habite toujours.
Ne vous méprenez pas, je ne fais pas partie de celles et ceux qui estiment qu'une telle tragédie légitime les vomissures abjectes.
Qu'elles soient blondes ou à barbes, les idéologies liberticides me donnent la nausée.
Non mais oh là, réveillez-vous, retournez jeter un oeil à vos livres d'histoire.
Prenez le temps de regarder vos enfants jouer et dites-vous bien que vous êtes les acteurs de leur avenir.
Moi, je n'ai pas peur. Ni des uns, ni des autres.
Je continuerai à aller en concert, je continuerai d'écouter de la musique, de faire la fête, de porter des jupes, de flâner dans les rues...
Je continuerai de parler à mes enfants de liberté.
Et surtout je continuerai de croire qu'ici bas le bonheur est possible.

P1040300

 

Je resterai fière et droite et surtout le poing levé. Alors faites comme moi dites 'fuck" à tout ça!

Et surtout, keep on rockin'

Refused- Tannhäuser/Derive

Posté par Machinchoz à 11:01 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :