04 mai 2015

Relooker une lampe à moindre frais

Je ne pense pas faire exception à la règle, la crise est partout et il faut faire attention aux dépenses. Alors qu'est-ce qu'on fait dans ce cas là??? On fait appel aux bons tuyaux de Tante Crise et on se débrouille avec les moyens du bord. Voici donc un petit relooking à moindre frais. C'est parti mon kiki.....

Au commencement était la lampe...plus tellement au goût du jour mais qu'on gardait quand même car on nous l'avait offerte à l'occasion de notre première pendaison de crémaillère. Ce qu'on peut être sentimentaux des fois je vous jure!!

lampe diy (3)

Mais bon, sentiments ou pas, ce orange n'était tout bonnement plus tolérable d'autant que je n'en ai absolument pas dans ma déco intérieure. La tâche dans le décor en quelque sorte. Je commence donc par nettoyer le pied et virer l'abat jour... Bye bye!!

lampe diy (6)

Et puis j'habille le tout de papier mâché. En plus je suis comme qui dirait aguerrie à la pratique depuis mon dernier livre, vous savez, celui-ci. J'ai opté pour cette option car j'avais peur de peindre directement sur la lampe.

lampe diy (7)

Le pied est habillé de deux couches de papier mâché, il ne reste plus qu'à le faire sécher. L'affaire d'une après midi par ce beau temps! Super ma lampe sera terminée ce soir.

lampe diy2 (1)

On habille bien le câble électrique....

lampe diy2 (4)

Et aussi la douille histoire de faire les choses proprement et je dégaine mes bombes de peinture.

lampe diy2 (8)

Un peu de peinture et un abat jour plus tard et me voici avec une superbe lampe façon tie dye bien plus en harmonie avec l'ambiance de ma déco et les coloris que j'aime bien. Au final ce relooking ne m'aura coûté qu'un abat jour neuf (merci au Suédois pour ses prix hors compétition), en tout cas bien moins cher qu'une lampe toute neuve.

Allez, à votre tour de relooker votre intérieur, j'espère vous avoir donné envie de vous essayer au papier mâché!

A très vite!

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 19:47 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


28 avril 2015

Bouquet de mariée rockabilly...

La saison des mariages bat son plein et du coup mes petits ateliers bruissent de mille petits bruits d'aiguille et de tissus froissés.
Je suis toute contente de vous présenter aujourd'hui le dernier né d'In Bloom For You (le site dédié à mes créations florales éternelles).

Il faut croire que je vais devenir le fournisseur officiel des mariages rock'n roll. Voici donc (roulement de tambour) mon dernier bouquet rockabilly.

rockab A (2)

Les coloris de ce bouquet sont donc le rouge, blanc et noir. J'avais carte blanche et j'adore ça. Merci A. pour la confiance!!

rockab A (6)

Histoire que Monsieur soit raccord avec sa belle, j'ai confectionné une boutonnière assortie, ni trop grosse, ni trop petite! j'ai hâte de voir tout ça porté.

rockab A (13)

J'ai soigné une fois encore l'envers du bouquet en confectionnant des feuilles gris marbré qui soulignent bien l'ensemble de la composition. Le manchon est habillé en coton noir et agrémenté d'un noeud rappelant l'ambiance générale du bouquet.

rockab A (25)

Pour le fleurs en partition de musique j'ai choisi celle de "God save the queen" des sex pistols, rock'n roll dans les moindres détails hé hé hé!!

Bref je m'éclate et vous n'êtes pas au bout de vos surprises cette année car je vous réserve d'autres belles pépites originales et décalées comme je les aime. Alors ne manquez pas le prochain épisode!

A très bientôt mes amies et surtout portez-vous bien!

Me Machinchoz

20 avril 2015

Ma petite robe rouge à pois

Mes amies, mes amies, ça y-est j'ai enfin eu un petit trou dans mon emploi du temps. Et vous savez ce que j'ai fait? M'enfin... une nouvelle robe, histoire de saluer les beaux jours qui arrivent dans un tout nouvel habit de lumière. Vous vous souvenez peut-être de ma belle robe grise, oui oui, celle là même qui m'avait donné quelques suées.... Et bien folle comme je suis j'ai réitéré l'aventure mais en version été cette fois. Mais trêve de blabla, voilà ma belle robe rouge à petits pois....

robe rouge 2015 (3)

Il s'agit donc encore du modèle 5813 de chez Butterick mais avec quelques petites modifications maison. Premièrement: la longueur. Celle-ci est plus courte que le modèle d'origine de 12 cm. Je la trouve plus estivale comme ça et puis de toute façon je n'avais pas assez de tissus pour la couper dans sa longueur d'origine. Au moins je n'ai pas de regret!!

robe rouge 2015 (11)

J'ai également ajouté une ganse de satin noir au niveau de l'empiècement de la taille histoire de casser tous ces pois et souligner la forme de la robe. Sans les ganses j'ai bien peur que le travail d'empiècement serai totalement passé inaperçu! En plus ça affine la taille! J'ai rajouté un ruban de satin au niveau des manches, histoire d'harmoniser le tout. Pour y arriver j'ai dû m'amuser à faire des plis dans tous les sens et ai perdu quelques centimètres de manche dans la bataille mais qu'importe, j'aime le résultat, plus longues les manches n'auraient pas été aussi jolies.

robe rouge 2015 (8)

J'ai utilisé une cotonnade noire pour doubler le col, toujours histoire de contraster et en plus c'est tellement rock'n roll!! J'adoooooore! La cotonnade à pois quant à elle vient de chez "les coupons de St Pierre", 10€ les 3 mètres, jamais en magasin j'aurais eu une robe pareille pour si peu, ne nous privons pas!! Côté raccords, j'ai fait au mieux en gardant les horizontales mais je pense pouvoir mieux faire avec le temps.

robe rouge 2015 (9)

Hep, regardez, là aussi j'ai mis du satin noir. Et en prime ça m'a drôlement facilté l'ourlet en rond que je redoute toujours autant. Le deuxième effet kiss cool de ce ruban, c'est qu'il sonne un peu de forme au bas de la robe même sans jupon pin up!!

robe rouge 2015 (13)

Pour le dos j'ai dû retirer les pinces d'origine (seulement les 4 pinces du bas, celle du haut y sont encore) car je pense m'être un peu gourée dans la lecture du patron et ai tout bonnement oublié les marges de couture.... Grave erreur, je ne pouvais plus fermer la robe à moins d'être en apnée pouvant nuire gravement à ma santé... quant à bouger il ne fallait même pas y penser. Mais une fois les pinces retirées tout allait pour le mieux. J'ai tout de même dû faire 2 petits plis dans le dos pour récupérer mon tour de taille....

robe rouge 2015 (14)

Et comme j'imagine qu'on allait me poser la question.... je confirme: elle tourne!! Vous imaginez maintenant ma demoiselle S me faisant à nouveau ses yeux de chat botté. NAAAAAANNNN cette fois -ci je ne céderai pas, cette robe est rien que pour moi et non je n'adapterai pas le patron en taille 8 ans, qu'on se le dise! Non mais oh....

robe rouge 2015

Et comme ici en Normandie il fait beau mais tout de même un peu frisquet (faut dire que je suis un cul gelé) et bien qu'à cela ne tienne, un petit gilet et me voilà parée pour frimer au boulot...

Et voilà mes amies, qu'en dites vous? Serez-vous aussi prise de la frénésie des petits pois, des robes qui tournent et du look rock'n roll fifties? Pour ma part, c'est foutu, je suis totalement addict.

A bientôt pour de nouvelles aventures, et si le coeur vous en dit, rendez-vous sur ma page FB.

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 15:23 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 avril 2015

N'est pas photographe qui veut...

J'entendais hier encore, à l'occasion d'un shooting "Oh la photo c'est facile y-a qu'à appuyer sur le bouton".... Mais bien sûr!!

Pour ma part je dois sacrément être attardée du bulbe car j'ai beau appuyer sur le bouton, quand je visionne mes résultats, j'ai plus souvent envie de me pendre que de contacter illico une grande agence de presse.... Pas vous? Et si en prime vous combinez cela avec une inaptitude quasi pathologique à la chose informatique du genre photoshop (ce qui est mon cas) et bien vous voilà dans la panade!!! Pour ma part j'ai beau avoir acheté un appareil photo correct, je dois mitrailler comme une dingue pour espérer récupérer quelques clichés exploitables.... Pas assez de lumière, ou trop et quant à la profondeur de champ.... moi les champs je vis au milieu et c'est colza, blé et compagnie... Bref photographe c'est bel et bien un métier. Et travaillant régulièrement avec Franck Schmitt (mon photographe chouchou) je me dis que maîtriser son boîtier c'est une chose, avoir en plus de coup d'oeil s'est un plus non négligeable.

Alors un conseil comme ça en passant, pour vos mariages, barmitsvas et autres réjouissances à immortaliser, faites appel à un pro, même si tata Suzanne se débrouille pas mal en général. En plus il ne sera pas tenté de shooter que les amis.... Je vous présente aujourd'hui une autre photographe que j'aime beaucoup, en plus c'est une Normande comme moi!!! Voici les quelques clichés qu'elle a eu la gentillesse de prendre de moi et mon stand à l'occasion du salon "Rendez-vous mariage" de novembre dernier (mieux vaut tard que jamais...). Dans un autre article je vous montrerai un de mes bouquets vu par plusieurs pros, vous verrez la différence!! En attendant je vous laisse découvrir le travail de Rebecca Valentic (en prime cette fille est un véritable amour!!).

Pontarmé6

Le ton est donné, remontez un peu dans mes archives pour comparer avec mes photos et vous verrez par vous même.

pontarmé3

Ici la petite mise en scène que j'avais préparé pour mon stand, des matières et une ambiance rétro. J'étais assez contente du résultat en vrai, en photo c'est presque encore plus joli.

Pontarmé4

Beau zoom sur les boutons de manchette que je propose à mes mariés, coordonnés au bouquet de madame je vous prie!

Pontarmé5

Mais comment font-ils ces floutés? Moi j'y arrive très involontairement à cause de la bloblotte.

pontarmé7

Hé hé, à l'occasion je m'étais lookée pin up à souhait. Avec bibi et tout le toutim. En noir et blanc je me trouve plutôt jolie, il faut dire que Rebecca a quelque peu gommé certaines marques du temps.

portrait reb nov 2014

Z'avez vu, j'en prends des notes moi!!

portrait rébécca

Une petite dernière pour la fin, je l'adore!!

Bref y-a pas photo (oh le pauvre jeu de mots) n'est pas photographe qui veut! Et moi j'adore travailler à leurs côtés. Surtout n'hésitez pas à aller jeter un oeil sur son site pour découvrir le reste de son travail et l'étendue de son talent. C'est par ici : Rebecca Valentic

Allez les filles, je vous laisse méditer sur la question. On en parle dans les commentaires si le coeur vous en dit.

A bientôt.

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 18:16 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 mars 2015

Non non, je ne suis pas morte....

Non je ne suis pas tombée dans une crevasse, ni dans les oubliettes d'un château hanté. Non, rien de tout ça, je dois avouer que ça pourrait avoir du bon de se faire oublier un peu mais ce n'est pas à l'ordre du jour. L'histoire est somme toute assez banale, en fait je suis débordée, dépassée par les évènement, usée à la tâche, la tête en ébullition et en cruel manque de sommeil.

Je suis comme une alpiniste au pied de l'Everest et qui se demande bien par quelle face attaquer la montagne. Voilà, c'est ça mon quotidien en ce moment: Tenter de gérer les priorités, profiter des zous comme je peux, de mon homme (quand il est là!!), et essayer de tenir les délais.... A peine si j'ai le temps de voir les amies, j'ai l'impression de vivre en ermite et j'aime pô ça du tout!!! Alors pour ce qui est de publier par ici, désolé mais c'est un peu au dessus de mes forces. J'en suis même arrivée à me demander s'il était possible de faire une overdose d'Internet.....Sinon pourquoi ai-je la nausée quand je passe plus de 15 mn sur Pinterest alors qu'avant je pouvais m'y noyer corps et âme??? Bref, assez d'apitoyement sur mon sort, je profite de ma pause déjeuner pour vous donner quand même quelques nouvelles avant que vous ne préveniez les flics de ma disparition.

patisserie-n-9-est-en-kiosques_16-8-750x373

Je vous invite à courir chez votre libraire car il y a du machinchoz dans l'air ou je ne m'y connais pas. Vous pouvez tout d'abord me retrouver (en chair et en os si je puis dire) dans le dernier Pâtisserie, cuisine actuelle de mars. Je vous apprendrai (pas à pas en photo siouplai!) à faire un Paris Brest digne de Top chef (oulala comme je me la pète). Et pour le même prix vous aurez le droit de m'admirer en pull orange et splendide tablier rose fushia (mes couleurs préférées!!). Quoi qu'il en soit cette journée de photos était une fois encore un pur moment de plaisir aux côtés de Franck Schmitt (photographe).

J'ai collaboré dans ce numéro à plusieurs articles (les Choux, la cuisine des petits...) une grande nouveauté pour moi que le stylisme culinaire. Mais le bon côté des choses c'est qu'on peut tout goûter et que le travail est vraiment intéressant. En même temps je crois que Franck arriverait à faire d'un banal steak haché une photo de rêve, trop doué je vous dis!!

416334259_toc2_1260

Retrouvez également 7 ou 8 de mes créations dans le tout dernier Hors Série Créatif de Prima. J'aime beaucoup de magazine, le papier est beaux, et le choix des créations mises en avant est varié. bref, je suis ravie de cette confiance renouvelée.

ouv-couv-bestof-615x335

 

Et puis il y a aussi (comprenez que je sois crevée!!) Plusieurs créations à retrouver dans les pages du magazine Avantage spécial jardin de mars. Bref Machinchoz n'est pas dans la place mais dans la presse ce mois-ci.... 

003384d4

Bref, vous l'aurez compris, ma petite aventure roule sa bosse au mieux, mais mon mi-temps "officiel" étant tout aussi riche en projets et tout aussi chronophage je me demande parfois comment faire pour alléger mon emploi du temps de ministre! Mais ne nous plaignons pas, il y en a tellement qui aimeraient se plaindre d'avoir trop à faire!

Je pourrais aussi vous parler de mon projet "robes en papier", de mon prochain livre à sortir chez Fleurus, des robes cousues à ma mini-moi, des la chemise à carreaux de Mr A, de notre meuble de salle de bain DIY, des bouquets en cours mais le temps me manque aujourd'hui alors revenez me rendre visite d'ici quelques jours.... Promis!!

A bientôt, et attention au Burn out les filles!

Me Machinchoz

(Pour ne rien manquer de mes actualités n'oubliez pas de vous inscrire à ma newsletter et retrouvez moi aussi sur Facebook!)

Posté par Machinchoz à 13:37 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


11 février 2015

La couture expliquée à ma fille...

On récolte ce que l'on sème paraît-il.... Cette année ma petite Mademoiselle S a commandé sa traditionnelle robe "faite par maman" (que je vous montrerai prochainement) mais aussi une machine à coudre. Mais atttttention, "une vraie hein, pas une hello kitty". A bon entendeur salut! Vous imaginez bien que j'ai hésité longuement face à cette demande. Et en faible mère que je suis, j'ai succombé à la demande sans trop broncher pardi. Nous avons donc opté dans un premier temps pour un modèle basique de chez basique ah non... de chez Carouf et roule ma poule, du bonheur t'en veux et bin n'en v'la... Et me voilà propulsée par la même occaz en prof du dimanche pour ma fille qui, en me voyant faire, s'imagine que la couture c'est juste "yakafokeu". Hi hi hi je me marre (et oui derrière la faible femme sommeille une mère sadique, j'assume).

Car rêver d'une machine à coudre et MAÎTRISER une machine à coudre est souvent bien différent. Ma minette l'apprend peu à peu chaque jour mais tout en douceur et de manière ludique je vous prie. Du coup je partagerai au coup par coup ces petites leçons de couture.

Leçon N°1: Brancher la machine et lire le mode d'emploi (ahhhhh quand je vous dit que je suis sadique).
Elle: "Alors tu m'apprends à coudre?"
Moi: "allez-vas-y appuie déjà sur la pédale pour voir"
2015

BRRRRRRRRRRRRRRRRRR (bruit incroyable de cette si petite bécane, à côté de ma machine de guerre c'est fou j'avoue que moi aussi j'ai sursauté). Bref elle fait un bruit du diable, rien que ça c'est une aventure.... Mais on y va les amis. Au départ j'imagine qu'elle s'était dit que j'allais lui faire coudre une robe comme ça hop, direct mais c'est bien mal me connaître. D'abord il faut remettre les points sur les i, voyons un peu si coudre droit c'est si facile.

2015

J'ai donc tracé une sorte d'escargot cubiste sur une toile basique.

Le but du jeu: coudre droit, prendre des angles, apprendre à lever le pied de biche. Un bon début.
Elle: "pfft trop fass (mais elle sort d'où cette expression pourrie???)
Moi: "Hin hin hin (sadique vous dis-je), appuie sur la pédale et on en reparle"....Fou ce qu'on peut se répéter avec nos zous.

BRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR

2015

Ahhhh alors c'est kikavairaison??? Hein c'est qui?? On a testé au passage quelques uns des points proposés par cette petite machine à coudre et au final elle a quand même reconnu qu'elle aurait besoin d'un peu d'entrainement pour aller droit. Non mais!! Remarquez tout de même que plus on approche du centre de la figure et plus elle arrive à coudre droit.

Elle (la sueur perlant au front): "Toi aussi avant tu cousais tout de travers?"
Moi" Meuh non que veux-tu ma jolie, ta mère est une pure merveille qui a la technique qui coule dans ses veines (elle se liquéfie). Mais non, j'rigole ma pupuce, moi aussi j'ai fait des grosses bouses  trucs pas jojo (et pendant longtemps en prime) avant de m'en sortir..." Pas sûr qu'elle me croit, c'est vrai que pour nos enfants nous sommes arrivés sur terre à 37ans avec la science infuse et que nous n'avons jamais eu comme eux les genoux plein de mercurochrome. Si seulement ils savaient que nous aussi avons goutté aux moissons de narines, mis les doigts dans les portes et bouffé les croquettes du chat... Ne cassons pas pour autant le mythe!

P1020386

Deuxième leçon: le changement de bobine de fil. Dis comme ça c'est pas bien bandant surtout que la bête bien que simple et bruyante a un cheminement d'enfilage qui n'est pas des plus simples. Alors pour motiver mes troupes on va faire un joli dessin en changeant les couleurs. Du coup je dégaine ce satané mode d'emploi, et hop petite leçon de décodage de schéma et en route ma poule...

BRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR

couture pour enfant 2015

Concentrée comme si elle passait son permis de conduire voilà ma petite minette à l'oeuvre. Pas de souci pour l'enfilage de la bobine même si "quand même il est drôlement petit le fil de l'aiguille". Attends un peu d'avoir mon âge canonique (moi qui suis née "à l'époque".... je ne sais pas comment le prendre, "mais quand même c'était au siècle dernier"... Des claques se perdent).

COURS COUTURE POUR ENFANT

Mission accomplie, vous avez donc gagné un filet garni et le droit de revenir la semaine prochaine. Ce qui est bien c'est qu'elle reconnaît elle même qu'elle a encore besoin d'entraînement avant de se lancer dans de la "vraie" couture. Moi je suis toute fière de son travail, qu'est-ce que j'aurais aimé qu'on m'apprenne à son âge...

Noël 2014 (9)@

Après ces premières leçons la voici qui se prend à rêver de ses futures collections de fringues en se plongeant dans mes trésors des années 50. Au moins je ne l'ai pas rebutée, au contraire elle est motivée à mort!

Prochaine étape? les courbes bien sûr. Je sens qu'on va bien se marrer.

Et vous? comment faites-vous pour apprendre à vos enfants à coudre?

Sur-ce il se fait tard, je m'en vais me liquéfier dans un bon bain chaud en lisant un bon polar.

A bientôt les amies!

Me machinchoz

Posté par Machinchoz à 22:08 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 février 2015

June's addiction mais avec des manches cette fois!!

Je vous en ai déjà parlé en pointillé dans le précédent post concernant ma première robe June de La Maison Victor, alors autant ne pas vous faire languir de trop. Pour cette robe j'ai décidé de me lancer un petit défi personnel: ajouter des manches et travailler de l'écossais (hummm la joie des raccords de motifs). Au final je ne sais pas si je ne préfère pas mon modèle... Oui je me la pète à mort et alors...?

JUNE MANCHES5

Je ne sais pas depuis combien de temps je rêvais d'avoir une robe écossaise. Celles du commerce ne me plaisaient jamais totalement, et pour ce qui est de m'en coudre une, je vous avoue que le défi des raccords me rebutais jusqu'alors. J'ai donc pris mon courage à deux mains et j'ai commandé ce joli lainage sur tissus.net, jusqu'ici je n'ai jamais été déçue par ce site.

JUNE MANCHE2

Voici donc le résultat de ces fameux raccords. A la coupe j'ai du m'y prendre à deux fois car j'avais mal coupé mes pièces de dos. Avec un peu de patience et de rigueur on y arrive malgré les trois plis creux de la jupe. Fière moi??? ouiiiiii!!!!

JUNE MANCHE3

Regardez un peu comme je fais ma crâneuse!! Pour l'occasion j'ai sorti les talons hauts (vous n'imaginez pas à quel point ce petit détail à son importance moi qui ne porte que des chaussures plates habituellement - faut croire que j'assume peu à peu ma féminité et les robes faites-main y sont pour beaucoup).

JUNE MANCHES1

Voici donc le beau décolleté de dos de la robe (oui oui, celui qu'on ne voyait pas du tout sur les photos de ma première June). Et comme promis, j'ai ajouté des petites manches ballon taillées à la Ouaneugaine avec l'aide de Gaëtan mon prof de couture. Il a fallu passer par une petite toile et quelques modifs pour qu'elles s'adaptent comme l'idée que j'en avais et hop, on réinvente le modèle. Vous remarquez au passage que les raccords du dos sont complètement foirés, m'en fous, devant ils sont au top, pour un début c'est quand même pas mal!

JUNE MANCHES4

Et voilà le travail.... Je ne suis pas peu fière du résultat, comme quoi parfois il faut oser sortir de ses zones de confort et se laisser aller à réaliser ses rêves. Demain je vais faire ma belle au boulot avec ma June et mes talons hauts!! Qu'on se le dise, les magasins de fringues ne vont plus me voir tant que ça et c'est tant mieux!

Et vous, qu'en dites-vous?

Promis, je répondrai à vos petits commentaires, en attendant, je vous embrasse bien fort!!

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 19:59 - - Commentaires [48] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 janvier 2015

Une robe Elisa et moi...

Je continue sur ma lancée "Je me refais ma garde-robe" et vous présente aujourd'hui ma toute dernière cousette.
Une fois encore extraite du magazine "La Maison Victor", mais cette fois ci il ne s'agit pas du modèle June, mais d'Elisa.

Dans le mag, cette robe est présentée dans un tissu jersey uni vert émeraude (une couleur que j'adore) et est portée par une bombasse!! Forcément ça donne envie...

ROBE ELISA5

Voyez donc un peu l'ampleur de ma maladie, chaque petit post-it révélant une envie de couture.... Je ne suis pas sortie de l'auberge. Bref, cette robe cache coeur m'a immédiatement tenté, cependant le jersey et moi ne sommes pas vraiment amis, il me fallait donc trouver un plan B dans un tissu tout de même souple. Ce petit jeans stretch imprimé tête de mort trouvé sur le Salon Création et Savoir Faire sera parfait...

ROBE ELISA

J'ai opté une fois encore pour la taille 36. Cette fois-ci je pense que le haut aurait mérité d'être un petit peu rétréci, la faute à ces nibards qui ont décidé de jouer les échantillons, mais passons, j'ai déjà largement craché sur dame nature à ce propos n'y revenons plus. Je pense que cette forme de robe serait parfaite sur une femme plus pulpeuse que moi. Le résultat n'est pas pour autant décevant.

ROBE ELISA3

Là je pose très joliment pour vous histoire de bien montrer la forme croisée de la robe. Super modèle que vous avez là mes amies!!
Une fois encore j'ai trouvé le patron super bien fait, les explications claires et complètes. Sans compter le temps de reporter le patron j'ai à peine mis 2 heures à la coudre, c'est dire si cette robe est à la portée de toutes, même pas de pinces, du billard en somme!!
Dans ces cas là, on aurait tort de s'en priver non?

ROBE ELISA4

Vous voyez bien là, que je pourrais sans peine rajouter une paire de chaussettes dans mon soutif pour remplir le buste de la robe (gnarff j'ai passé l'âge tout de même!!). Si je devais m'en refaire une, j'ajouterai aussi quelques cm aux petits pièces d'épaule que je trouve un peu trop courtes.

Il faut croire en tout cas que j'ai été très sage cette année, puisque le père noël m'a offert une surjetteuse (comment voulez-vous que je me soigne?), je pense donc essayer de m'en coudre une en jersey pour cet été. Mômannnnn j'ai peuuuuur!!!

Elle est pas mortelle ma robe, hein???

En attendant de lire vos commentaires d'hystériques je vous embrasse bien fort!!

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 19:35 - - Commentaires [42] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 janvier 2015

June's addiction...

Je vous avais prévenues... Je suis addict aux modèles proposés dans le magazine La Maison Victor. Mais pour une fois ce n'est pas mauvais pour la santé ni pour la ligne alors je n'ai aucun remord.

Après la robe trench, je teste pour vous la Robe June. J'ai tout de suite eu le coup de foudre pour sa coupe 'so vintage'.
Cette robe est parfaite pour les grands soirs comme pour le quotidien, ce qui n'est pas donné à toutes les coupes.
Maintenant laissez moi vous présenter ma version à carreaux.

Et autant vous dire que par ici, les jours à venir, vous risquez d'avoir une overdose de carreaux en tout genre car j'entre dans ma phase 'raccords à gogo'.

Trêve de blabla, place aux photos.

ROBE JUNE

Voici donc ma petite chérie. Une fois encore le modèle taillé en 36 me va comme un gant (même si c'est une robe). Aucune retouche, pour un résultat vraiment trop chouette. J'adore ce petit côté Jacky Kennedy!

ROBE JUNE4

Portée ici avec des chaussures plutôt relax et des collants résille, cette robe peut donc être relax max, mais portée avec des talons hauts et hop nous voilà propulsée aux soirées de l'ambassadeur. Un must have de notre garde robe vous dis-je!!

Au passage si vous désirez vous aussi ce patron, c'est par ici.

ROBE JUNE2

J'ai réalisé ce modèle dans une laine légère à petits carreaux noirs et verts. Les carreaux me faisaient une peur bleue auparavant. C'est vrai que ça ne tolère pas les coutures de traviole. Mais respirez un grand coup et faites de ces maudits carreaux vos guides et au final ils vous aident à coudre droit.

ROBE JUNE3

Bon là je me suis un peu plantée dans ma prise de vue car je voulais vous montrer le superbe décolleté en V de cette robe. Au final on le devine plus qu'on ne le voit vraiment, mais ne perdez pas patience, bientôt je vous montrerai un autre modèle que je me suis cousu et là.... attention les yeux!!

ROBE JUNE5

(Tissu trouvé sur Tissus.net)

La prochaine fois je devrais peut être me mettre un peu de maquillage car j'ai franchement une mine de déterrée mais qu'à cela ne tienne... On s'en tape!! Admirez au passage la fermeture invisible. Quoi vous ne la voyez pas? Normal elle est invisible, enfin faut suivre les filles!!

Quoi qu'il en soit ma petite hirondelle et moi aimons tellement ce modèle que j'ai aussitôt récidivé en ajoutant des petites manches ballon, mais ça c'est juste histoire de vous tenir en haleine et m'assurer que vous reviendrez sans faute me rendre visite par ici.

Alors???? Qu'en dites-vous?

Encore merci pour tous vos gentils petits messages, auxquels j'arrive encore à répondre!
Profitons-en, l'année risque d'être très chargée pour moi et je ne sais pas si je parviendrai à tenir le rythme!

D'ici là, portez vous bien!

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 17:59 - - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 janvier 2015

Un Bouquet Pop en noir et blanc...et beige!!!

Wouuuh, ici l'année commence sur les chapeaux de roues.

Du coup, je suis heureuse de vous présenter le premier bouquet de cette année,
tout droit sorti de mes petits ateliers d'In Bloom For You.

Un mariage en Noir et Blanc, la grande classe...
Pour cette occasion il fallait forcément un bouquet original et unique réalisé à la main (of course!!).
Ce bouquet fut l'occasion d'une belle complicité avec la future mariée, une création riche en rebondissements...

J'adore cette composition, laissez-moi vous la présenter et vous raconter cette petite aventure.

Bouquet de mariée en tissus, noir et blanc, pop

La future mariée souhaitait donc un bouquet pop noir et blanc, le mariage ayant lieu en février elle désirait également un petit quelque chose d'hivernal. Elle me raconte leur petite histoire faite de Vespa, de tutu, de petites grenouilles, des petites plantes grasses et de baskets Converse...
Emballée et inspirée je me lance rapidement dans la composition, mais parfois on se demande pourquoi le sort s'acharne sur un projet sensé se dérouler comme sur des roulettes. Au final il est là et c'est tout ce qui compte!!

Bouquet de mariée en tissus, noir et blanc, pop

Quand on me parle de noir et de blanc, de tulle, forcément je pense aux renoncules que je pourrais relever de tulle et de beaux pistils noirs.
On me parle d'hiver et je pense aux boules à neige (ma petite mariée avait les mêmes choses en tête... formidable).
Je commande donc d'adorables petits globes en verre qui servent à fabriquer de drôles de bagues façon aquarium.

La première livraison met déjà 3 semaines à arriver et misère de misère tous les globes n'ont pas résisté au transport, gniiiiiii je suis vénère mais qu'à cela ne tienne je n'ai qu'à contacter le fournisseur pour régler ce petit problème. Sauf qu'il s'est révélé plus difficile que prévu d'obtenir un interlocuteur et la réaction attendue n'était pas au rendez-vous. Il a fallu tempêter et faire les gros yeux (au téléphone!! C'est dire ma force de persuasion!) pour obtenir gain de cause. 3 autres semaines plus tard j'avais enfin mes globes intacts.... Des suées je vous dis!!

Bouquet de mariée en tissus, noir et blanc, pop

Je poursuis la création de mes fleurs par des assemblages de boutons, de jolies petites fleurs noires et anthracite à coeur de tulle et bouton... Toudidoudidou tout se passe à merveille. Je trouve un petit fournisseur qui propose des petits pompons de fourure, j'adopte. J'ai même fait de jolies fleurs blanches au crochet, elles s'assemblent à merveille, tout me semble reparti comme en 40.

Je zigouille sans vergogne pour l'occasion un assortiment de petites plantes grasses atificielles pour la petite pointe de vert graphique désirée. Jusqu'ici tout va bien. Ma gentille future mariée valide avec enthousiasme chacune de mes créations, tout va bien ....

Bouquet de mariée en tissus, noir et blanc, pop

Je choisis de jouer à fond la carte des pois, en fabriquant de belles roses en coton noir à pois blanc, j'opte pour de gros cabochons de verre (et imprimé grenouille) pour habiller le coeur de fleurs de feutre noir.... Les boutons, les globes.... de la rondeur pour le côté pop en sorte.
A ce stade nous (la mariée et moi) sommes ravies; qu'il semble loin le petit souci des globes de verre.

Et là, la nouvelle terrible nous terrasse toutes les deux. La robe initialement prévue (en blanc pur) ne sera pas là.
La Mariée, à 2 mois de son mariage, doit trouver un plan B en urgence.
Et le plan B est écrue et non blanche!!!!! Bougez pas, je vais me pendre!

Ahhhhhhhh misère de misère (bis) avec un bouquet blanc pur ça n'ira pas du tout.
Avec ça, arrivent les fêtes et la joie des microbes d'hiver qui te scotchent la tête dans la cuvette et te laminent les entrailles...
Pourtant il faut absolument trouver une solution, le temps me manque pour refaire toutes les fleurs blanches.
Cependant je ne peux pas la laisser tomber, malade ou pas.

Bouquet de mariée en tissus, noir et blanc, pop

Je me félicite d'avoir largement utilisé des petits boutons blancs en tissus, teints au thé ils prennent une douce teinte beige qui me sauve la mise.
Je refais les renoncules dans un voile lui aussi teinté au thé, le coeur des roses passe quand à lui à l'encre. Mes grenouilles initialement noires (dans les cabochons de verre) changent de peau elles aussi. Exit les fleurs au crochet qui étaient d'un blanc trop pur, quant aux globes, rien à faire j'ai trop peur d'attendre encore un temps de dingue pour les recevoir. Mes photos ne rendent pas super justice à mes efforts car le beige ressort à peine mais croyez moi sur parole, rien à voir avec la version d'origine. J'ajoute aussi quelques petites feuilles en coton d'un vert assorti aux petites plantes grasses  pour casser le blanc restant et voilà le bouquet sauvé. La mariée est ravie et c'est le principal.

Bouquet de mariée en tissus, noir et blanc, pop

Le Manchon habillé de noir et d'un ruban beige donne un cachet très moderne à ce bouquet de mariée en tissus. Le Feuillage du dessous est réalisé dans le même tissu que celui utilisé pour les petites feuilles du bouquet.

Je crois que je me suis dépassée sur ce bouquet de mariée, et je suis ravie d'avoir pû faire partie du sauvetage en gardant mon calme.

Je suis surtout heureuse d'avoir trouvé le juste compromis entre le blanc et le beige.
Je suis surtout heureuse d'avoir su faire honneur à la confiance qui m'était accordée.

Alors, au delà de ces petites aventures, que dites-vous du résultat?
Si vous aussi rêvez d'un bouquet unique et personnel à l'occasion d'un anniversaire, mariage ou autre, n'oubliez pas que vosu pouvez me retrouver par ici!
www.inbloomforyou.com

Et comme je sais que vous êtes formidables, j'imagine que vous n'hésiterez pas à partager cette adresse avec vos amies et  votre famille.

Merci à vous,
Me Machinchoz