08 juillet 2016

Tablier de jardinier récup DIY

Mes amies, mes amis (et oui je fais passer les filles en premier et toc!) aujourd'hui je partage avec vous une petite bricole gratos, récup à souhait, sans couture et utile par la même occasion. Alors levez hauts vos ciseaux et on y va. L'idée est de réaliser un petit tablier pratique pour jardiner, bricoler ou coudre, à chacun selon ses goûts.

Pour réaliser votre tablier il vous faudra un vieux jeans. Ici j'ai opté pour un jeans troué et un poil "crise du logement" de ma petite demoiselle, et bien sûr une paire de bons ciseaux de couture.

tablier jardinier diy récup (1)

 

On commence par découper le pantalon juste au niveau de la fourche des jambes.

tablier jardinier diy récup (2)

 

On continue en découpant le contour des poches (à vous de voir si vous les conservez ou pas - dans mon cas j'ai conservé une seule des poches avant).

tablier jardinier diy récup (3)

 

hop on continue sur sa lancée en coupant sous la ceinture sur l'avant du pantalon. Et voilàààààà c'est terminé! Pffiou que c'était dur.

tablier jardinier diy récup (4)

 

Et voilà le résultat porté. On y glisse un petit sécateur, des étiquettes, un bouquet de fleur, à vous de voir.

tablier jardinier diy récup (5)

 

Les zous doivent se sentir bien "pros" avec leur petit tablier, ça réveille en eux la fibre jardinière et bricoleuse.

tablier jardinier diy récup (6)

 

Pour le côté pratique je vous conseille de porter le tablier à cheval sur les hanches, en plus c'est plus joli comme ça, même si ça n'engage que moi!

tablier jardinier diy récup (7)

 

Mr A n'a pas résisté à l'envie de s'en faire un aussi. Et côté pantalons troués il a de quoi faire dans ses tiroirs.

Maintenant c'est à vous de jouer, de mon côté j'hésite encore sur le pantalon à sacrifier, et comme je ne joue pas aux billes à quatre pattes dans la cour j'avoue être un peu à court de pantalons pourris, pas vous?

En attendant de vous lire, je vous envoie des brassées de fleurs!

Julie

Posté par Machinchoz à 11:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,


10 avril 2016

Dessine moi une robe de princesse...

Salut à vous!

Le message d'aujourd'hui est important pour moi et pour ma fille aussi. Je vous avais déjà parlé il y a quelques temps de ce que ma fille souhaitait chaque année pour son anniversaire: une belle robe de princesse cousue par sa môman chérie. La dernière fois je vous avais raconté que c'était elle qui m'avait dessiné le modèle et bien figurez-vous qu'elle a récidivé en montant la difficulté d'un cran. Je crois que j'ai assuré le business, jugez-en par vous même... Mais avant tout, voyez un peu ma base de travail

 

Maintenant voici le résultat:

robe princesse (1)

 

Bon je pense avoir bien relevé le défi de cette robe très inspirée par la BD 'La Rose écarlate". dire que j'en ai bavé est un doux euphémisme car la jupe fait quand même plus de 3,50m de tour, ajoutons à cela les "pétales" (c'est comme ça qu'elle me l'a présenté) des côtés et bien ça en fait des épaisseurs à coudre!! Même ma machine de compet a failli jeter l'éponge mais c'étati sans compter ma pugnacité!!

robe princesse (5)

 

Ah elle voulait de la dentelle, et bien en v'la de la dentelle (Merci les brocantes et mon stock de psychopathe parce que ça fait quelques mètres à coudre tout de même).

robe princesse (10)

 

Et bien ma belle, à qui songes-tu ainsi? Moi en te regardant j'ai juste envie de te croquer toute crue. Je crois que j'aurais adoré que ma mère me couse les vêtements que j'aurais dessiné, pas vous? En tout cas je suis prévenue d'avance. Cette robe ne rejoindra JAMAIS les sacs de vêtements que je refile à droite et à gauche au fur et à mesure que mes enfants grandissent (va falloir arrêter les légumes bio, ils poussent trop vite). Elle m'a bien prévenue, pas question que qui que ce soit récupère ce que je couds pour elle, tout ira à ses nombreux futurs enfants. Et hop me voilà grand-mère avant l'heure d'une tribu de princesse et de fiers guerriers. Pan, une nouvelle ride!! Mais bon j'obtempère, trop peur des représailles.

robe princesse (8)

 

Le dos de la robe est bien en V comme sur ses dessins, la styliste est exigeante mes amis, un faux pas et paf me voilà virée sans même une prime de départ. Admirez au passage cette merveilleuse fermeture invisible. Quoi, tu la vois pas? Et bien oui, justement elle est trop bien posée (et oui c'est en forgeant que l'on devient forgeron - t'as vu MMP je ne me suis pas gourée !!)

robe princesse (3)

 

Alors, Anne, ma soeur Anne ne vois-tu rien venir???

J'avoue m'être bien mis la rate au court bouillon (ah ah ah MMP, là aussi j'ai bon??) car j'ai bien peur que cette robe soit la dernière commande du genre, c'est qu'elle vient d'avoir 9 ans ma poupette jolie. Bientôt les robes de princesses attendront sagement dans une valise bourrée de naphtaline que mes petits enfants soient en âge de les porter. Mais pourquoi grandissent-ils aussi vite??? En attendant la réponse et surtout, n'ayant pas trouvé la parade à ce problème cornélien, j'ai décidé de profiter de chaque moment de connivence avec eux, histoire de ne rien louper, rien regretter et surtout histoire de leur remplir la tête de joyeux souvenirs (et mon grenier de valises par la même occasion) elle a quand même intérêt à me faire une petite fille sinon....

Allez, sur ce il est tard et je m'en vais faire dormir ma petite tête fatiguée!

A bientôt, et merci d'avance pour vos nombreux commentaires, hein!!

Julie

18 mars 2016

J'ai fait une infidélité...

Oui, j'ai honte, je suis infidèle... Mais la curiosité a eu raison de moi, j'ai pas su résister. Je suis faible que voulez-vous?

Tout a commencé chez le marchand de journaux, comme souvent. J'étais là à farfouiner dans les rayons quand mon regard s'est posé sur lui. J'ai bien vu qu'il essayait de m'accrocher, j'ai d'abord fait comme si de rien n'était mais.... J'ai pas résisté et mes mains se sont mises à l'effleurer discrétos, j'avais un peu peur qu'on repère mon petit manège. Et puis la petite voix a parlé. Bah oui vous savez quoi, la petite voix, celle qui vous susurre plein de choses pas catholiques. "Vas-y laisse toi tenter" qu'elle disait. Et moi vlan, j'ai foncé dans le panneau. Je suis faible vous dis-je...

Voilà, j'avais sans m'en rendre compte acheté un autre magazine de couture. J'ai fait une infidélité à mon Victor chéri. Et je l'avais lâché pour le numéro de printemps 2016 d'Ottobre. Longtemps que j'en entendais parlé mais je n'avais jamais tenté. Et bien c'est fait, voici ce que ce pas de côté a donné...

tunique ottobre fille (4)@

 

Une petite tunique "Mimmi", pour ma demoiselle S. L'imprimé, c'est elle qui l'a choisi, comme d'hab, chez Mondial Tissus. Elle a bon goût ma mistinguette, j'aime tout autant la couleur que le motif. 

tunique ottobre fille (26)@

 

A la base, le modèle Mimmi n'a pas de col, mais ma fille et moi avons convenu d'un commun accord qu'un petit col claudine noir serait du plus bel effet sur ce modèle. Hop je trace à la ouaneugaine un petit col en m'aidant du patron de l'empiècement d'encolure et roule ma poule. Je suis ravie d'y être parvenue du premier coup. Je ne regrette absolument pas ce choix, je trouve même que c'est mieux que le modèle d'origine, mais là je me la pète un peu, en infidèle je ferai bien de ne pas trop la ramener!!

tunique ottobre fille (22)@

 

Avec un jeans, cette tunique manche 3/4 est vraiment parfaite. J'ai taillé en 8 ans, une taille au dessus aurait peut être été plus judicieux. 

tunique ottobre fille (24)@

 

 

Et puis les poches c'est pratique pour y planquer plein de petits kleenex qui se feront un malin plaisir à se désintégrer dans la machine après avoir réussi à échapper au détecteur de merdouilles pourtant attentif!! (oh je sens que ça parle à plein de personnes cette affaire là). Qu'importe, c'est tout de même sympa ces petites poches.

tunique ottobre fille (32)@

 

Bon histoire de me rattraper, je dirais qu'après avoir été butiner ailleurs, je mesure combien mon Victor est formidable quand même. Et oui je compare maintenant... Mon avis sur ce modèle de chez Ottobre: à la base c'est vendu pour une robe, hummm pour moi c'est une tunique, ou bien cela veut dire que ma fille est une géante (hors j'ai pris les mesures et non, ce n'est pas le cas!). Ensuite, les explications sont claires mais il n'y a pas de schéma (et moi j'aime bien les schémas!). Et puis, petit détail qui vaut quand même le détour, ottobre est bien plus cher que la Maison Victor et bientôt mes enfants ne correspondront plus aux tailles proposées... quoi qu'il en soit il y a d'autres petits modèles qui me tentent.... Affaire à suivre donc!

Mais au fait, vous me pardonnez mon infidélité?

Allez, sans rancune.

Julie

Posté par Machinchoz à 18:02 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 mars 2016

La couture expliquée à ma fille #2

Salut la compagnie!

Comme je suis une fille cool et généreuse, je partage avec vous aujourd'hui le tout dernier moment "entre filles" que j'ai vécu avec ma jolie petite louloute d'amour. Oui je dégouline de miel en parlant de mes mômes et alors? il y en a que ça chagrine, bande de jaloux, allez je vous envoie des brassées de fleurs au passage, comme ça plus de raison de se plaindre. Bref, alors que Monsieur Mon Mari est au local de répet avec Mr A.(et oui c'est l'avantage de vivre à la campagne et d'avoir plus de pièce que nécessaire... boubou* assumée!); le premier à la guitare, le second à la batterie, ma puce et moi prenons le chemin de l'atelier de couture, chacun le sien et le bonheur pour tous!

Au programme de cet instant couture mère-fille, la réalisation d'une pochette. Mais pas n'importe quelle pochette, une pochette pour le graal, oui, une de nos rares concessions à la société de conso que mon mari et moi abhorrons, à savoir LA DS. Cadeau d'un jour d'une grande cousine passée à autre chose et qui par ce geste balayait d'un revers de main bien heureux nos idées d'arriérés de babos. Même pas mal, au final elle n'est pas plus accro que ça, mais la dite DS (de malheur) a quand même bien le droit à son petit écrin douillet non?

On prend les mesure, on croque la future pochette et hop on patronne le tout, enfin, elle patronne sous ma bienveillante attention.

pochette DS1

Pour faciliter le travail, je lui ai conseillé de choisir une laine foulée bleu canard de chez "Stragier", un reliquat des tissus choisis pour mon livre "Rock'n roll Factory".  Comme ça c'est simple, pas de doublure à faire, pour débuter c'est pas plus mal comme ça. Ce qu'il faut savoir c'est que je ne suis restée à côté d'elle que pour la rassurer, je lui avais dit que le la laissais faire à son idée, car on apprend quand même toujours plus de ses propres erreurs. Ici l'épinglage s'est bien passé, et oui, parfois on se pique les doigts, et la pratique n'y change rien!!

 pochette DS2

 L'étape de la découpe lui a fait un peu peur mais je dois avouer que les ciseaux sont un peu grands pour elle. Mais là encore, le choix du tissus nous facilite la vie puisqu'il n'est pas nécessaire d'ajouter de marge de couture car nous les avons compté dans notre patronage.

pochette DS3

 Pressée de passer à la machine à coudre la belette.... Je la laisse faire et je me marre dans mon coin. 

"Maman, comment je couds ma poche maintenant?"

"Alors, ma fille, voici un découd-vite, tu vas apprendre à aimer cet objet car les poches et bien ça se coud en premier..." Gnaaaarf!

pochette DS4

Le découd-vite dans la laine, hummm un vrai régal, en tout cas, loin de la décourager, ma petite demoiselle reste plus motivée que jamais.
La poche est montée, cousue, passons aux étapes suivantes..;

Pochette DS5

Et ouiiii, youpiiii, plongée fantastique dans les boîtes à boutons de maman... La blingbling attitude des enfants a encore frappé, elle délaisse tout de même les boutons dorés pour d'autres en satin irisé, j'ai crains un instant que ma réputation ne soit grandement menacée!!

pochette DS6

 Les boutonnières automatiques ont bien plu à la princesse Leia qui, l'espace d'un instant, a cru que la force était avec elle! Pour l'anse je lui couds un petit anneau (ma seule et unique participation active au projet de la miss) et on noue la ceinture d'une robe que je ne porte plus, paix à son âme, celle-ci est allée tout droit au rayon chiffons du garage! 

pochette DS7

 Et hop, quelques moments de bonheur plus tard, voici la belle pochette à DS réalisée par ma pupuce d'amour. Quelques pampilles ont été accrochées à l'anneau de la bandoulière pour plus de clinquant et car on n'en met jamais assez!!

pochette DS8

 Et bien voilà, notre collaboration aura donné naissance à cette belle petite besace, celle de nos hommes aura donné naissance à un début de compo. Une maison créative en somme!! Non franchement, je n'ai aucun regret de ne plus avoir de télé, les moments en famille sont bien plus riches et nous leur laisserons bien plus de beaux souvenirs!

Et vos enfants à vous, vous les avez fait coudre? Au final on fait bien de leur faire confiance, ils ont une belle intuition face à la matière et leurs goûts n'en seront que plus personnels et affirmés!

soyez sûrs que je lui lirais tous vos messages, j'imagine qu'elle sera contente alos lâchez-vous.

Merci pour Elle.

Julie

 

* Boubou: nom masculin, version raccourcie de "Bourgeois bouseux" en opposition aux Bobos des villes, sachez maintenant qu'il y a aussi les boubous des champs!!

 

Posté par Machinchoz à 17:23 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 septembre 2015

La robe Jill de Mademoiselle S

Se faire une garde robe maison demande un poil d'organisation dans son emploi du temps surtout que je suis plutôt du genre over-bookkée comme fille. Aussi j'ai abandonné mon poste de télévision cet été à la déchetterie sans même lui laisser de gamelle d'eau ni de croquette... et le tout sans aucun état d'âme. Et là c'est le pied!! Je ne suis plus du tout tentée de faire la carpe sur mon canap le soir. Et donc je couds comme une malade!!! Me voilà heureuse et enfin débarrassée de ce poison infernal et débilisant. Les enfants ne se plaignent pas, il y a internet pour les nourrir de super vieilleries du genre "Wonder woman" et compagnie, ils adorent! Bref, revenons à nos moutons et découvrons le fruit de ma dernière soirée dans l'atelier. 

robe Jill Maison Victor- Machinchoz (1)

Wouuuu comme elle est chôlie ma minette... euh non, là n'est pas le propos et puis en plus je ne suis pas vraiment impartiale sur le sujet. Parlons plutôt de sa robe. Bon vous l'aurez devinez, celle là aussi est issue de mon magazine préféré du moment: La Maison Victor. Et la robe et bien c'est le modèle Jill, du numéro printemps de cette année. Elle est taillée en 6-8 ans (grave erreur car elle est un poil juste aux épaules et ne lui ira pas bien longtemps, tant pis, je la refilerai aux cousines!).

robe Jill Maison Victor- Machinchoz (2)

 

Pour le tissu j'ai tapé dans les restes de ma jupe victoria (Cf l'article God Save The Queen d'il y a 15 jours). Bah oui vous comprenez, il faut tout faire comme maman. Mais pour les tatouages je lui ai quand même demandé d'attendre un peu, pour les piercing aussi. pour l'empiècement de devant elle a opté pour une petite cotonnade à pois (oui, oui elle choisis encore ses tissus).

robe Jill Maison Victor- Machinchoz (3)

 

Côté finitions, je persiste à tenter de me perfectionner et j'ai fait une simple double surpiqûre à 0.5cm d'intervale aux manches, c'est simple mais efficace. Rhoooo j'adore son petit coup d'oeil de chipie.... oups je m'égare encore....

robe Jill Maison Victor- Machinchoz (4)

 

Là encore la réalisation ne m'a posé aucun problème majeur, explications claires, repères de couture comme il faut. Je me dis quand même que j'ai bien fait de rallonger le modèle de 5 cm sinon elle aurait été un peu "ras la joie de vivre" ce qui n'est quand même pas du meilleur goût pour une petite minette de 8 ans.

robe Jill Maison Victor- Machinchoz (5)

 

Et voilààààà! vous aussi, jetez votre télé aux oubliettes, et vous redécouvrirez des monceaux de temps libre pour créer tout ce dont vous rêvez! Et puis il faut quand même reconnaître que c'est un bon gros ramassis de conneries débiles, de pubs inutiles et d'émissions plus que douteuses.

Oui, c'est aussi ça le deuxième effet kiss cool des vacances. En même temps je ne la regardais déjà plus des masses mais là au moins plus moyen de faire marche arrière.

D'ici là, portez-vous bien!

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 16:54 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


27 août 2015

La petite jupe Missy....

Sniffff bouhouhouuuuu je suis inconsolable à la fin de chaques vacances, j'ai envie de changer de vie, de tout même si ce n'est pas bien mature comme attitude! Aussi je noie mon chagrin non pas dans le chocolat mais dans la couture. A chacun ses petites astuces. Pour ma part je me suis lancé un petit défi de fou: ne rien acheter d'autre que des pull et trucs en laine du genre pour ma mistinguette cette année et lui proposer à la place une garde robe entièrement faite main. Autant vous dire qu'elle n'a pas discuté le bout de gras. Pour commencer piano piano j'ai opté pour la jolie petite jupe "Missy" de l'avant dernier numéro de la Maison Victor (oui encore et toujours ce magazine mais que voulez-vous, je suis addict).

jupe missy (17)

 Pour tenter d'amadouer le soleil à rester encore un peu au dessus de ma belle et douce Normandie, j'ai choisi pour ce premier jet (oui, car je compte bien la décliner en plusieurs coloris) un petit coton à chevrons jaune moutarde acheté en coupon de 50cm pour la modique somme de 6€ dans ma mercerie du coin, une ruine en somme! Et comme je suis assez proche de l'internement j'ai tenté (je dis bien tenté) les raccords. 

jupe missy (2)

Oh comme je ma kiffe ma petite nenette dans cette jupette. ça tombe bien , elle aussi adore ce modèle. Pour les prochains coups je choisirais quand même un coton un peu stretch histoire de gagner en souplesse car la jupe est tout de même bien ajustée. Ici elle est taillée en 6 ans car ma fille est une petite sauterelle tout longiligne, mais un petit centimètre d'aisance en plus ne sera pas superflu pour la prochaine fois.

jupe missy (3)

Comme je n'avais pas de fermeture invisible en stock j'ai fait avec les moyens du bord et cette fermeture moutarde tombait à pic. Les petites poches sont bien comme il faut, ni trop larges ni trop ajustées. Une fois encore j'ai trouvé le patron parfaitement taillé, les explications claires et simples. Cette jupe est tout bonnement à la portée d'une débutante, aucune difficulté technique (enfin je parle pour moi).

jupe missy (12)

Comme on est bien dans cette jupe Missy!! On peut se rouler par terre pour câliner la bête sauvage en manque cruel de caresses. Il a tout de même fallu batailler pour faire comprendre à la minette (la mienne, hein, pas le gros plein de poils) que non, on ne dort pas avec sa nouvelle jupe ... Oui oui quand bien même elle est super et tout et tout.... J'ai comme la vague impression qu'on risque de mettre un peu de temps à choisir sa tenue de rentrée!!

jupe missy (16)

Ahhh là on voit quand même un peu mieux que j'ai fait des efforts pour tenter le raccord. Mais le motif est si petit et les lignes si fines qu'on ne m'y reprendra plus! Alors, vous aussi êtes séduites par la petite Missy? Prochaine version à venir en jeans stretch à petites étoiles et en tissu écossais (n'est pas rock'n roll qui veut). Et dire qu'elle m'avait fait une tronche de cake en voyant le tissu au début!

Bon c'est pas tout mais j'ai des tonnes de tissus sur la planche alors je vous laisse, mais d'ici là portez vous bien!

Attention l'abus de commentaire est aussi inoffensif à la santé que l'abus de cousette alors ne vous privez pas mes amies!

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 16:43 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 février 2015

La couture expliquée à ma fille...

On récolte ce que l'on sème paraît-il.... Cette année ma petite Mademoiselle S a commandé sa traditionnelle robe "faite par maman" (que je vous montrerai prochainement) mais aussi une machine à coudre. Mais atttttention, "une vraie hein, pas une hello kitty". A bon entendeur salut! Vous imaginez bien que j'ai hésité longuement face à cette demande. Et en faible mère que je suis, j'ai succombé à la demande sans trop broncher pardi. Nous avons donc opté dans un premier temps pour un modèle basique de chez basique ah non... de chez Carouf et roule ma poule, du bonheur t'en veux et bin n'en v'la... Et me voilà propulsée par la même occaz en prof du dimanche pour ma fille qui, en me voyant faire, s'imagine que la couture c'est juste "yakafokeu". Hi hi hi je me marre (et oui derrière la faible femme sommeille une mère sadique, j'assume).

Car rêver d'une machine à coudre et MAÎTRISER une machine à coudre est souvent bien différent. Ma minette l'apprend peu à peu chaque jour mais tout en douceur et de manière ludique je vous prie. Du coup je partagerai au coup par coup ces petites leçons de couture.

Leçon N°1: Brancher la machine et lire le mode d'emploi (ahhhhh quand je vous dit que je suis sadique).
Elle: "Alors tu m'apprends à coudre?"
Moi: "allez-vas-y appuie déjà sur la pédale pour voir"
2015

BRRRRRRRRRRRRRRRRRR (bruit incroyable de cette si petite bécane, à côté de ma machine de guerre c'est fou j'avoue que moi aussi j'ai sursauté). Bref elle fait un bruit du diable, rien que ça c'est une aventure.... Mais on y va les amis. Au départ j'imagine qu'elle s'était dit que j'allais lui faire coudre une robe comme ça hop, direct mais c'est bien mal me connaître. D'abord il faut remettre les points sur les i, voyons un peu si coudre droit c'est si facile.

2015

J'ai donc tracé une sorte d'escargot cubiste sur une toile basique.

Le but du jeu: coudre droit, prendre des angles, apprendre à lever le pied de biche. Un bon début.
Elle: "pfft trop fass (mais elle sort d'où cette expression pourrie???)
Moi: "Hin hin hin (sadique vous dis-je), appuie sur la pédale et on en reparle"....Fou ce qu'on peut se répéter avec nos zous.

BRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR

2015

Ahhhh alors c'est kikavairaison??? Hein c'est qui?? On a testé au passage quelques uns des points proposés par cette petite machine à coudre et au final elle a quand même reconnu qu'elle aurait besoin d'un peu d'entrainement pour aller droit. Non mais!! Remarquez tout de même que plus on approche du centre de la figure et plus elle arrive à coudre droit.

Elle (la sueur perlant au front): "Toi aussi avant tu cousais tout de travers?"
Moi" Meuh non que veux-tu ma jolie, ta mère est une pure merveille qui a la technique qui coule dans ses veines (elle se liquéfie). Mais non, j'rigole ma pupuce, moi aussi j'ai fait des grosses bouses  trucs pas jojo (et pendant longtemps en prime) avant de m'en sortir..." Pas sûr qu'elle me croit, c'est vrai que pour nos enfants nous sommes arrivés sur terre à 37ans avec la science infuse et que nous n'avons jamais eu comme eux les genoux plein de mercurochrome. Si seulement ils savaient que nous aussi avons goutté aux moissons de narines, mis les doigts dans les portes et bouffé les croquettes du chat... Ne cassons pas pour autant le mythe!

P1020386

Deuxième leçon: le changement de bobine de fil. Dis comme ça c'est pas bien bandant surtout que la bête bien que simple et bruyante a un cheminement d'enfilage qui n'est pas des plus simples. Alors pour motiver mes troupes on va faire un joli dessin en changeant les couleurs. Du coup je dégaine ce satané mode d'emploi, et hop petite leçon de décodage de schéma et en route ma poule...

BRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR

couture pour enfant 2015

Concentrée comme si elle passait son permis de conduire voilà ma petite minette à l'oeuvre. Pas de souci pour l'enfilage de la bobine même si "quand même il est drôlement petit le fil de l'aiguille". Attends un peu d'avoir mon âge canonique (moi qui suis née "à l'époque".... je ne sais pas comment le prendre, "mais quand même c'était au siècle dernier"... Des claques se perdent).

COURS COUTURE POUR ENFANT

Mission accomplie, vous avez donc gagné un filet garni et le droit de revenir la semaine prochaine. Ce qui est bien c'est qu'elle reconnaît elle même qu'elle a encore besoin d'entraînement avant de se lancer dans de la "vraie" couture. Moi je suis toute fière de son travail, qu'est-ce que j'aurais aimé qu'on m'apprenne à son âge...

Noël 2014 (9)@

Après ces premières leçons la voici qui se prend à rêver de ses futures collections de fringues en se plongeant dans mes trésors des années 50. Au moins je ne l'ai pas rebutée, au contraire elle est motivée à mort!

Prochaine étape? les courbes bien sûr. Je sens qu'on va bien se marrer.

Et vous? comment faites-vous pour apprendre à vos enfants à coudre?

Sur-ce il se fait tard, je m'en vais me liquéfier dans un bon bain chaud en lisant un bon polar.

A bientôt les amies!

Me machinchoz

Posté par Machinchoz à 22:08 - - Commentaires [50] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 janvier 2015

une robe de princesse (défi inside)

Depuis 4 ans ma petite chérie d'amour a instauré un rituel que me plaît fort bien à savoir celui de lui coudre une robe de princesse pour son anniversaire. Je ne cache pas ma joie quand mes enfants me disent que les cadeaux maison sont les plus beaux car ils sont faits avec amour.... Bienvenue au pays des bisounours, j'assume! Bref l'an dernier (ouais ouais j'ai un peu de retard dans les publications et alors???) Melle S a ajouté une ligne au contrat: désormais c'est elle qui dessinerait sa robe. A moi de me démerder laisser parler tout mon talent (hummm) pour que ça ressemble le plus au modèle.

Bien sûr je n'arrive plus à mettre la main sur le dessin de celle-ci, sachez seulement que j'ai respecté tous les petits détails qu'elle m'avait mis dans des sortes de petites loupes sur le dessin ( à l'époque elle rentrait tout juste en CP). Pour les couleurs c'est elle qui a choisi les tissus à moi de jouer....

Abracadabra, voici le résultat....

PRINCESSE VIOLETTE

Bienvenue donc au pays des princesses froufrou. Un an qu'elle la porte et la robe est en parfait état (contrairement aux robes de la Souris d'Amérique qui ne résistent généralement pas au premier lavage et puis en plus elles sont moches na!)

Ma minette a donc dessiné une robe aux manches bouffantes avec de la dentelle (ohhh comme je suis étonnée) et puis du velours pour le buste (elle y tenait beaucoup et j'ai bien galéré pour dompter la matière). Le patron étant fait maison, j'ai dû me creuser les méninges pour la parmenture intérieure la coupe croisée m'a donné des suées mais bien que ce ne soit certainement pas académique le résultat est tout de même très satisfaisant.

PRINCESSE VIOLETTE1

Pour l'avant de la robe elle a choisi de la soie sauvage rien que ça!! Sur son petit croquis il y avait des petits frous frous tout autour de l'encollure. J'ai opté pour un petit ruban de satin ancien qui collait parfaitement avec le reste ainsi qu'un peu de dentelle fine (ancienne elle aussi). Tout ceci est cousu entre la partie extérieure du buste et sa parmenture intérieure, comme ça, pas de risque que ça se découse.

PRINCESSE VIOLETTE2

Les manches bouffantes sont agrémentées d'une large dentelle récupérée sur une taie d'oreiller. Une petite dentelle me sert à passer le cordon qui fronce le bas de la manche. Pratique et astucieux pour masquer les coutures. T'en veux de la dentelle??? En v'la!! Bon Ok, les manches sont froncées de partout mais faire une emmanchure àlaouaneugaine c'est quand même plein de surprises!!

PRINCESSE VIOLETTE3

Comme elle est belle ma princesse violette, je garderai ces petites robes bien précieusement en espérant avoir un jour une petite fille qui rayonnera à son tour dans sa belle tenue.

PRINCESSE VIOLETTE4

Et pendant que ma petite reine s'en va faire un tour au pays des rêves et bien moi je patronne celle que je lui offrirai la semaine prochaine. Au programme: du noir, du blanc et du rouge et puis surtout.....de la dentelle. Bref, une affaire à suivre!!

D'ici là portez-vous bien!

Me Machinchoz

04 janvier 2015

Après la crêpe il y a Suzette....

Avant toute chose je vous souhaite une douce et heureuse année 2015, que la fée de la bricole vous asperge copieusement de sa poudre de perlinpimpin, que cupidon vous transperce de ses flèches, que Piscou vous refile la combinaison du coffre, que Dr House veille sur votre santé, bref soyez heureuses et heureux....

Je vous ai montré récemment une des mes dernières robes et j'avais conclu l'article sur le fait que ma minette avait tenté le tout pour le tout pour en avoir une, elle aussi. La bougresse est-ce que moi j'ai ma robe pin up???? Hein??? Non et faudrait que je lui fasse une crêpe??? Roooo l'aut'.
Sans le savoir j'étais déjà tombée dans un piège machiavélique...

Alors ça a commencé comme ça....

suzette3

Melle S "Bah... c'est pour toi la robe?" (petite question en l'air comme si de rien n'était)
Moi "Oui, chacune son tour, elle est belle tu ne trouves pas?" (rhaaaa un air de vengeance plane)
Melle S "Ohhhh ouiiiii, tu as le patron pour petite fille?"
Là je sens le truc venir gros comme une maison mais je fais celle qui n'a pas tout à fait compris l'allusion,
"Eh bien non, ma pauvre tite minette".

A ce stade je pense m'en être tirée pour bon compte mais que voulez-vous, je suis une mère naïve.

suzette 5

Là elle ne dit plus rien, non, elle rôde. Elle fait son inspectrice des travaux finis comme si elle avait oublié l'idée qu'elle avait en tête.

Melle S "T'as un petit fil là... tu vas la coudre la fleur"... L'air de rien...

suzette6

Et puis vient le moment où ça devient vraiment trop difficile pour elle de tenir sa langue alors, après avoir ausculté ma robe sous toutes les coutures (je vous jure, on dirait un membre du jury de cousu main) elle lâche le: "Quand est-ce que tu m'en fait une?".
Moi "Quand tu feras du 36". (j'assume pleinement mon petit côté mère indigne un poil sadique sur les bords et même au milieu).
Là elle me répond "mais moi je fais quand même du 32!".
Moi (morte de rire) "Ma nana je parle de taille de vêtements, pas de chaussures!!"
Melle S: "Ohh ma petite maman d'amour t'es tellement douée que tu vas bien y arriver quand même, vas y j'ai confiance en toi" (Véridique).
Me voilà un genou à terre, elle a porté le premier coup.

 Et elle enchaîne ne se mettant à farfouiller dans mes étagères alors que j'ai même pas dit oui.... Enfin je crois.
Et là, elle dégaine l'arme absolue.
L'arme de destruction massive de mon intransigeance..... LA tête de chat botté. Vous ne voyez pas de quoi je parle?
Jugez-en par vous même.

P1020094

Alors, que voulez-vous? Je suis de nature faible devant ce genre de bouille d'amour... Nous avons profité d'une échappée de Mr A à un anniversaire pour tracer ensemble le patron de sa robe. Et ensemble nous l'avons cousue. Dur dur d'épingler à 7 ans, tout comme il est difficile pour elle de comprendre la notion de droit fil mais nous y sommes arrivées.

SUZETTE1

Et hop, ta daaaaam, voici la suzette de Melle A, telle qu'elle l'imaginait. J'ai conservé l'idée d'un dos échancré en le rendant tout de même portable pour une fillette toute mimi.

SUZETTE

Pas question d'oublier la ceinture au passage. Elle la voulait contrastée pour qu'on la voit bien. Bonne idée ma chérie. C'est elle aussi qui a choisi la longueur, comme ça elle peut faire deux tours, ne cherchez pas, pour elle c'était important donc je ne discute pas.

SUZETTE2

 Une jolie fleur à "môman" dans les cheveux et un peu de croquet beige pour ourler le bas de la robe et voici que ma minette se transforme en une belle et douce apparition de jadis... J'adore, et elle aussi, au final c'est tout ce qui compte non???

Robe suzette (patron maison), tissus Free spirit.

Encore merci de me lire, de mon côté 2015 promet d'être riche en actualités et en bricoles du coup on ne risque pas de s'ennuyer par ici.

A bientôt

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 13:17 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 novembre 2014

Sorties en kiosque et librairie et dédicaces.....

Mes chériiiiies, mes chérieeeeees!!! Pardon mais je suis attente de Cordulaïte aiguë.... C'est magnifailleque ce qui m'arrive. Novembre sera pour moi le mois des parutions avec pour vous des idées top tendance à la clé! Que demande le peuple tout de même??? Et comme c'est bientôt Noël ça tombe bien non?

C'est donc toute émue que je vous présente mon dernier livre tout droit sorti des Éditions de l'Inédite. Et oui, après "Rock'n roll Factory", c'est mon deuxième livre paru chez cet éditeur. En même temps, l'équipe est top. Mon quatrième en tout - rhooo comme je me la pète... Une fois de plus, mon grand ami photographe, Franck Schmitt a fait toutes les photos du livre. Et une fois encore les prises de vue sont superbes. Merci donc à Franck et à Gi sans qui tout ceci serait resté dans un coin de ma tête! Je vous entends trépigner d'impatience, bande de sales mômes que vous êtes, alors sans plus attendre voici la présentation de ma petite merveille.

PAPIER MACHE (2)

Son titre, tout simplement "Papier mâché", c'est vrai pourquoi se compliquer la vie? La maquette est sobre et chic à la fois, je suis très fière du résultat. Et comme vous pouvez le voir dès la couverture, les photos sont superbes. Ahhh cette petite cabane perchée, ses petites tuiles dorées à la feuille (et oui m'sieurs dames on ne se refuse rien par ici), on dirait qu'une petite fée va en sortir pour étendre son linge.... J'espère que la couverture donnera envie car je l'adore, mais bon je reconnais qu'il m'est impossible d'être parfaitement objective.

PAPIER MACHE

A l'intérieur vous trouverez toutes les explications pour réaliser des petits objets utiles et ludiques comme cette dînette par exemple. J'ai gardé ma touche rétro vintage dans le plat de service mais aussi dans d'autres modèles présentés dans le livre. Une bonne parties des techniques liées au papier mâché sont utilisées et présentées en pas à pas dans le livre.

PAPIER MACHE (1)

Photos et schémas vous aideront à réaliser vous même des objets originaux comme ce trophée graphique, un nid et oiseau pour vos trombones, un dévidoir à ficelle astucieux et drôle (voir le radis au mur dans cet article) et j'en passe...

PAPIER MACHE (3)

J'ai également pensé aux tout-petits et vous propose de réaliser un joli culbuto robuste et coloré.

Les avantages du papier mâché sont multiples: à la portée de tous, économique, réalisable avec les plus jeunes... Bref, ce livre est le cadeau idéal à glisser sous le sapin... Vous souhaitez une dédicace??? Et bien retrouvez-moi vendredi prochain au salon création et savoir faire, je serai sur le stand de l'Inédite (A105) de 14h à 16h pour des rencontres et des dédicaces de folie!

Continuons avec les bonnes nouvelles, direction la librairie la plus proche pour se jeter comme des dingues sur le dernier Prima spécial Noël...

Prima NoEl 2014

Vous voyez... celui là! Et bien c'est mouwa qui l'ai fait, si si je vous jure, regardez il y a même ma minette en couverture.

Prima NoEl 2014 (1)

Pour les plus "princesses' d'entre vous, retrouvez les créations douces et poudrées de l'article "rêve et poésie".

Prima NoEl 2014 (3)

Envie de grand Nord? ces pages tout en rouge, blanc et turquoise sont pour vous...

Prima NoEl 2014 (4)

Ahh non, vous c'est le moderne votre truc, et bien qu'à cela ne tienne, bienvenue dans ma nuit étoilée...

Prima NoEl 2014 (2)

N'oublions pas les fans de nature, et plongez dans une déco de noël toute naturelle.

Alors???? C'est qui la chef? hein, c'est qui? Bon Ok le regard unique de Franck Schmitt derrière son appareil photo fait toute la différence, mais tout de même je n'en reviens toujours pas d'avoir réussi à réaliser les 4 articles du magazine... Pourvu que ça dure!!

Allez mes chéries, l'hiver sera créatif, lancez-vous!

A très bientôt pour des robes de la mort, un salon du mariage merveilleux et d'autres nouvelles!

Me Machinchoz

 

Posté par Machinchoz à 18:21 - - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,