14 octobre 2013

Des sacs de sport en 3 coups les grosses!

Oui, je sais, je sais, la rentrée c'était il y a plus d'un mois et alors? Je suis à la bourre pas vous? Bref mieux vaut tard que jamais donc voici en exclusivité mondiale around the world de l'univers.... tadaaaaam.... les sacs de sport de mes zous. Autant vous dire que j'en ai sué pour les faire... (un petit tuto l'air de rien!) Oh je sens que je vais faire le buzz avec ça moi. Bon, l'idée de départ c'est: on fait avec les restes de tissus.

Photo 130
Donc au départ il vous faudra découper un grand rectangle, trop dur! Et puis vous plierez ce rectangle en deux dans la longueur, là attention à ne pas vous blesser! Ensuite zwip on coud sur les deux côtés (endroit contre endroit) .... Épuisant! et hop on fait un double rentré de couture sur le haut que l'on coud en laissant une petite ouverture pour la coulisse, périlleux, vous allez voir un peu la montée d'adrénaline!

Photo 131
En faisant bien attention à ne pas vous faire une torsion du poignet vous allez retourner votre sac, pfchhhh lui filer un coup de fer sur la figure, 'ttttention c'est lourd un fer à repasser! Avec une épingle à nourrice, enfile que j't'enfile le ruban dans l'ourlet (sans blague c'est de loin l'étape la moins réjouissante), puis on enfile les deux bouts de rubans dans ces bidules en plastique qui servent à serrer le tout, comment ça s'appelle??? Ah oui, des Schblokzoub, on en trouve dans toutes les bonnes merceries (ah ça c'est du tuto ou je ne m'y connais pas). Hop pour la finition j'ai cousu deux cercles de feutrine rouge au bout des rubans et zou, une perlouze tête de mort et l'affaire est dans le sac! (rhoo facile celle là).

Photo 132
Même punition pour le sac de Mr A. Je dois vous avouer que j'aurai eu laaaaaargement le temps de me boire trois café et de faire un quatre quart pendant que ce petit môsieur choisissait ses tissus. Au final il a fait dans l'ultra original! Oh des skulls comme c'est étrange (Voir chez Motifs et compagnie).

Photo 133
Et pour éviter que frère et soeur ne s'arrachent le coeur en constatant que je n'ai plus de perlouze tête de mort, je sort mon plan B: une tête de mort en feutrine peinte et cousue par Mr A en personne (d'où les petites traces car oui il ne faut pas toucher tant que ce n'est pas sec, mais faut les comprendre, nous les grands, on est quand même un rien chiants avec nos mises en garde à deux balles et toutes les 5 minutes, n'empêche: on touche pas quand c'est pas sec na!).

Bref tout ça pour ça! autant vous dire que les miens - de sacs - serviront à ranger les tenues de sport à l'école mais que de votre côté si vous souhaitez y ranger votre samovar ou je ne sais quoi, libre à vous! Je trouvais important de le préciser du genre, "merde facile son sac mais j'ai pas sport moi".... Oh je suis facétieuse, mais il faut bien mettre un peu de sourires partout dans ce monde à 3 pattes non?

Bon bah c'est pas tout mais moi j'ai piscine!

Et pour soutenir ma candidature au concours Marie-claire c'est juste ici et une fois par jour en plus! Merci d'avance!

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 22:42 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05 janvier 2011

Un nouveau sac

J'ai un ami qui a une bibliothèque de malade, j'en pâli d'envie. Uniquement, je dis bien U-NI-QUE-MENT, des livres de loisirs créatifs, de couture, de cuisine et de jardinage....Oups pardon une petite goutte de salive vient de m'échapper. Au total j'imagine un bon millier de bouquins. Alors en bonne bibliothécaire que je suis je me suis mise à farfouiller dans les étagères et je me suis permise de lui en emprunter....un peu comme à la bibliothèque, c'est un comble! J'ai notamment choisi celui-ci, Sacs et accessoires de Florence le Maux.

51iSB8wiCpL__SS500_

J'ai opté pour celui-ci car j'ai fait la connaissance de Florence le Maux ici, et que j'adore son travail. Je me sens toute petite joueuse à côté d'elle. Bref je feuillette son livre et je tombe sur un sac appelé "my tailor is not rich", déjà j'aime bien. J'ai donc repris l'idée en l'arrangeant à ma sauce (comme d'hab'). J'ai donc ajouté un fond plat au modèle, une doublure intérieure pour pouvoir y ajouter une grande poche, une poche à stylo et un accroche clés. Je l'adore il ne me quitte plus. Le voici, le voilà, j'entends d'ici les cris de la foule en délire, le suspense est à son comble...... roulement de tambour (oh la relou)
Ta daaaaaaadaaaaaaa:

IMGP0457

IMGP0459

Donc vous l'aurez compris, le principe de ce sac est d'être cousu à l'envers avec toutes les indications de couture visibles et les coutures apparentes. Après une semaine pendu à mon bras il a un petit côté effiloché vraiment chouette.

Pour les références couleurs j'ai utilisé de la peinture pour tissu que j'ai ensuite passé au fer chaud. Les inscriptions sont quant à elles faites tout simplement avec un stylo pour tissu indélébile.

C'est tout simple mais j'aime bien le résultat.

 

IMGP0460

Voici donc une vue sur l'intérieur du sac. J'ai donc cousu en plus une grande poche car mon portable est facétieux et aime jouer à cache cache avec moi alors que l'appel est urgent. Terminé mon petit père maintenant je te chope en une seconde. Mon stylo lui aussi aime jouer les anguilles, là aussi, terminé, hop bien rangé dans sa petite poche spéciale. Et quant aux clés, ah les coquines combien de fois ne nous sommes nous pas retrouvées à retourner notre sac sur le trottoir pour trouver où elles avaient bien pu se fourrer et bien c'est fini. Elles sont maintenant accrochées à mon petit mousqueton. J'ai étudié la longueur de la queue de rat (c'est le nom du petit ruban) pour ne pas avoir à retirer mon sac pour ouvrir la porte.

My Tailor is not rich mais il est malin!

J'aimerais bien connaître les avis de la foule hystérique qui suit mes tribulations.
Vous en pensez quoi de ce petit sac.
En tout cas il est bien pratique... 

Posté par Machinchoz à 09:36 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,