15 avril 2013

Un coin bureau...

Dieu a dit "Tu accoucheras dans la douleur et tu laveras du linge toute ta vie pendant que ton mari fera des travaux"... Mouais j'vais t'en faire faire des travaux moi! En attendant qu'on aperçoive le bout du tunnel (qui a rigolé? que je lui colle une tarte) et bien nous relookons des meubles histoire de s'imaginer qu'on a un coin bureau.

relooking meuble bureau1

Au commencement il y avait ce petit meuble chiné pour une misère dans mon village mais le rose c'est tout bonnement pas possible. Et malgré les protestations de Melle S j'ai sorti la ponçeuse sans aucun remord.

relooking meuble bureau2

Je ne me suis pas trop pris la tête non plus, un bon déglaçage et ça ira bien. Allez hop on y va pour un vert céladon pour l'extérieur et les étagères, je vous le dit car les couleurs rendent plus que mal sur les photos suivantes. L'intérieur sera en bleu glacier.

relooking meuble bureau3

Et hop en un coup de cuillère à pot v'la ti pas qu'on a enfin un endroit où ranger nos papiers. 7 ans qu'ils traînaient un peu partout et bien c'est ter-mi-né!

relooking bureau5

Au passage je customise quelques range-documents de chez le suédois des fois qu'il me prenne l'envie de ranger mon jambon ici (dixit MMM que je trouve petit sur ce coup). Bon c'est peut être pathétique d'être aussi heureuse rien que de pouvoir ranger son bordel mais vous n'imaginez pas ce que ces 7 années de travaux ont représenté comme sacrifices en tout genre. Nous tenons le bon bout, il ne reste plus que les placards, le salon, la cuisine, la salle de bain j'arrête sinon je vais me mettre à pleurer. A bientôt chers lecteurs pour la suite de mes palpitantes zaventures.

Oui je sais que vous savez mais je vous le rappelle quand même, pour voter c'est par là...

imagesCAJ40LNL

Posté par Machinchoz à 23:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


21 juillet 2011

Et une rambarde

Monsieur Mon Mari (MMM) a bien travaillé ce week-end. Et moi naussi, j'en ai des courbatures partout mais chut faut être courageuse. Après un nombre incalculable d'insultes, de grognements intempestifs MMM a réussi sa mission: nous faire une rambarde. La voici la voilà.

Rambarde 1

Dans la vie fait ce qu'il te plaît, alors nous avons choisi de faire un côté avec des barres verticales et l'autre avec des barres horizontales (en plus c'était plus simple et il en allait de la santé nerveuse de MMM). Au final ça donne un côté graphique super chouette. Nous sommes ravis, je suis fière de mon mari (et de ma patience!).

Rambarde 2

Exténué, à bout de nerfs, MMM a jugé utile d'ajouter un petit bout de rambarde aux trois premières marches. J'étais sceptique mais au final c'est top!. Pendant ce temps et bien moi je ponçait la main courante à quatre pattes dans les graviers en luttant contre la météo qui avait décidé de jouer (elle aussi) avec nos nerfs. Allez les amigos, plus que 4 put.... de marches d'angle et ENFIN la fin de ces satanés travaux. A moi l'aménagement, la déco, la place, des rangements, une chambre.... Argh je jubile.

Posté par Machinchoz à 13:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

14 juillet 2011

Il était un petit homme pirouette cacahuète

Ma maison n'est pas en carton et mes escaliers ne sont pas en papier, pour cause: je n'en ai pas. Enfin presque... Car dans la famille je ne suis pas la seule tarée psychopathe et hyperactive, loin s'en faut. Pour me supporter il fallait un homme patient et à la hauteur. Bon je l'ai trouvé, ça vous le savez, nous nous sommes mariés, vivons heureux et avons plein (2 c'est plein ?) de beaux enfants. Oui mais pas d'escalier. Alors comment kon fait pour aller en haut? 5 ans qu'on gratte, qu'on ponce, qu'on casse, qu'on crise et puis pouf on reste là comme le renard en bas de son chêne à mater le corbeau. Sauf que dans notre histoire il n'y a pas de camembert. Alors hop, on relève ses manches et on va s'le faire ce put.... d'escalier. Ouais, on est des oufs nous, on a pas eu peur de refaire la toiture, l'isolation, les planchers, le placo et tout le toutim tout seuls pour qu'un petit escalier essaie de nous impressionner! Non mais oh! Voilà cette formidable (???) aventure en images.

ESCALIER

Alors Monsieur Mon Mari (appelons le MMM) et mon cher papa ont commencé par souder des pattes sur le limon. Faites un escalier et votre vocabulaire s'enrichira d'une manière fabuleuse (mais toute fois difficile à recaser dans une discussion avec mes lecteurs à la bibliothèque!). Ces pattes c'est de la cornière, soudée à l'arc parce que nous on est comme ça, jamais fait d'escalier de sa vie et donc on en fait un en acier... même pas peur MMM!

ESCALIER 1

Ensuite avec des serre-joints tout bonnement énoooormes on amène le deuxième limon (je précise que le tout pèse le poids d'un âne mort et encore je pense qu'un boeuf mort serai plus prêt de la vérité). On pose les marches (récupérées sue un vieil escalier en chêne) pour maintenir les deux ensemble, on les visse avec des vis à volets (celles qui ont la tête ronde car c'est plus joli). J'vous l'disait ... trop simple!

ESCALIER 2

Vue en plongée retournée et oui moi je fout rien d'autre que de regarder alors je fais mon reporter des travaux pas finis.

ESCALIER 3

et puis hop on forme le quart tournant. Bon Ok il manque 4 marches, une rambarde mais je suis aux anges. Hep psssit, vous avez une astuce pour garder l'acier brut sans pour autant se mettre du noir partout je suis preneuse. A bientôt

Posté par Machinchoz à 09:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :