27 mai 2011

C'est parti mon kiki

Et voilà, un an que nous sommes sur le pont, que je bricole, que je couds, que je chine... Et dans huit jours ce sera le grand jour. Afin de me permettre de tout bien préparer comme il se doit, je vous dit au revoir et à dans 10 jours....la bague au doigt et des souvenirs plein la tête. Ne faites pas la tête, j'aurais tout un tas de trucs à mettre en ligne et que je ne pouvais quand même pas montrer avant le jour J histoire de ne pas gâcher la surprise. Bises et pensez à nous.

saddle shoes 2

(photo rock'n roll bride)

Posté par Machinchoz à 11:24 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


20 mai 2011

En voilà une idée....

En flanant la truffe au vent sur la toile je suis tombée là dessus. J'ai trouvé l'idée originale. Après les vêtements en papier, en récup, voici les vêtements en légumes.

 tumblr_ll0vpocezc1qz4s3wo1_500

 

0_food2

Celle là est vraiment superbe, en peau de tomate. A méditer.... Bonne journée

wearable foods from Yeonju Sung

Posté par Machinchoz à 11:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Petite brocante

Oyez Oyez braves gens, vente spéciale de jouets anciens chez Machinchoz. Et oui il faut dire que j'en ai du stock de babioles dans mon "fous y tout". Entre autre, ces deux petites machines à coudre 1950's encore dans leur emballage d'origine. Roulement de tambour.....ratatatatata, les voici, les voilà:

IMG_1235

IMG_1234

OOhhhh, Aahhhhh, et oui messieurs dames c'est la grande chance de votre vie. Prenez donc contact avec moi et on verra....

Posté par Machinchoz à 09:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2011

Elle avait des fleurs dans les cheveux

Pour moi qui ne suis pas spécialement féminine, je découvre avec stupeur que Melle S a hérité de gènes "fifille" en quantité. Mais d'où viennent-ils? Du rose, du maquillage, des paillettes, des talons hauts (à 4 ans), et tout le toutim. Je suis parfois perdue. Dernière lubie en date: une fleurs pour aller avec sa jupe qui tourne qu'elle mettra dans ses cheveux. Je ne sais pas où elle a vu ça, nous n'avons pourtant pas Biba à la maison et elle lit Punk rock magazine aux toilettes? Mystère.... Cependant je trouve que ça serait mimi alors voici ma création.

DALHIA_TISSUS_1

On commence par découper deux bandes de tissu d'environ 5 cm de large pour 1,20m de long.

DAHLIA_TISSU_2

On découpe comme une sorte de couronne sur tout le long des deux bandes.

DAHLIA_TISSU_3

On pique un fil de fronce (grands points avant pour les novices) sur le "bas de la couronne" et on tire tous les 20 cm. Faites un petit point pour maintenir le tout en boule. Au final on obtient ceci.

DAHLIA_TISSU_4

Au dos de la fleur, on fixe un bel élastique. Et le tour est joué. 15 minutes d'un travail harassant pour un résultat plutôt sympa, jugez vous même.

image_preview

Déjà qu'elle ne se sentait plus avec la jupe, alors avec la fleur en plus je ne vous raconte même pas...Et dire que dans 18 jours ce ne sera plus de la fiction.... A vos commentaires M'sieurs Dames.

Posté par Machinchoz à 12:48 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mai 2011

Ma tite pin up fifites

"Maman, j'veux une jupe qui tourne", "pas l'temps....". Le lendemain, surlendemain même topo. Et puis miracle, j'ai eu du temps. Nous sommes donc allées ensemble choisir le tissu et hop je saute sur ma machine à coudre qui somnolait tranquilement dans son coin.

Au départ on découpe un rond. Le diamètre de celui de la taille équivaut au tour de hanche de votre loupiot plus 10-15 cm. Et là on se dit qu'on a quand même bien fait d'écouter un minimum les cours de maths au collège car oh (deuxième) miracle: j'utilise pour la première fois de ma vie, dans une application concrète et utile, la bonne vieille formule 2piR, pour trouver le rayon de mon cercle. 10 cm pour Melle S qui est gaulée comme une alumette. En fonction de la longueur de la jupe souhaitée, on trace le deuxième cercle.

IMGP0100

Pour ma part j'ai ensuite découpé 4 ronds identiques en tulle de couleur. On coud un fil de fronce tout autour de la taille en prenant bien toutes les épaisseurs. On pique le tout dans une ceinture élastiquée dans le dos. Un peu de biais pour la finition de l'ourlet et c'est parti pour un défilé de mode digne de Gucci.

JUPE_FIFTIES_1

Maintenant il faut juste attendre 3 semaines avant de pavoiser pour de vrai dans sa nouvelle jupe qui tourne.

JUPE_FIFTIES2

Et elle tourne, et elle tourne, un peu à l'ouest au final mais tellement heureuse. On va faire une belle paire pour le jour J. Damned, plus que 21 jours......

Posté par Machinchoz à 09:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,


11 mai 2011

Paper doll

Voilà une petite activité toute mimi et facile a réaliser. J'en ai trouvé plein sur le net sauf que je n'ai pas noté les adresses (si vous les retrouvez faites moi signe et je mettrai le lien). Voici donc deux petites paper doll un poil vintage, comme je les aime. Bonne découpe.

1

En voilà une, en voilà deux....

4

Posté par Machinchoz à 09:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

10 mai 2011

Sucettes apéro

Tout d'abord, merci à Me G. de Damville qui m'a soufflé la recette à l'oreille.

Pour cette recette il vous faut:
- une boîte de petites tomates cerise
- du sucre
- Des bâtonnets en bois
- des graines en tout genre.

Commencez par planter vos tomates sur les bâtonnets puis mettez les au frigo le temps de faire un caramel.

Sucettes_tomates

Surtout vérifiez bien la cuisson du caramel, il ne doit pas être trop cuit sinon ce n'est vraiment plus terrible!

Sucettes_tomate_3

Préparez vos graines en tout genre. Attention, prêt, feu, partezzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz! Et on trempouille, et on trempouille.

sucettes_tomate_5

On les pose dans les graines puis on laisse refroidir sur des moules en silicone.

sucettes_tomate_6

Au final vous n'aurez pas de photo de mon superbe apéro puisque ce Pkufnljfgruf**** d'ordi ne veut pas de la photo. Mais croyez moi sur parole, ça croque, ça fond, ça jute et c'est trop bon!

Petite astuce pour celles qui comme moi font dix fois trop de caramel. Vous vous souvenez des roudoudous de votre enfance? Oui? Alors c'est le moment ou jamais. Vous verrez, c'est le deuxième argument qui leur fera aimer ces sucettes de tomate.

sucettes_tomate_7

solution n°1 pour celles qui ont des bâtons de sucettes.

sucettes_tomates_8

solution n°2 pour quand on en a pas.

Bonne Tambouille à tout le monde et merci merci Me G.

Posté par Machinchoz à 09:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Eveil musical autour d'un album

Voici une petite animation proposée à la bibliothèque il y a peu et sur laquelle j'ai écrit un article, en voici un extrait.

 

Au départ il y a une petite comptine simplement fredonnée « une puce un pou assis sur un tabouret… ». Puis un livre s’impose comme une évidence : la puce et le pou de Praline Gay-Para. Dans cette histoire, la puce et le pou prennent leur petit déjeuner quand soudain le vent s’engouffre par la fenêtre, soulève le pou, et le fait retomber sur la cuisinière allumée. Le pou se brûle le derrière, affolée la puce se met à pleurer… Ainsi débute ce formidable comte énumératif qui s’amuse avec les sons et les onomatopées portant ainsi en lui les bases d’une lecture musicale et ludique.

 

la_puce_et_le_pou

Les instruments de musique.

En amont, un peu de préparation s’impose. Dans ce conte nous avons à mettre en son : les pleurs de la puce, une fenêtre qui claque, une porte qui grince, une brouette qui roule et un arbre qui perd ses feuilles. Il faut donc déterminer l’instrument que l’on attribuera à chaque « personnage » de l’histoire. Pour la puce un cazou ou un appeau manuel permettront de restituer  les pleurs de celle-ci. Un tambourin que l’on frappe à l’aide d’une mailloche conviendra pour la fenêtre qui claque, un guiro restituera le grincement de la porte, une crécelle imitera le roulement de la brouette. Vous pouvez également prévoir une maracas pour imiter le bruit du pou se brûlant le derrière ou retombant dans l’eau de l’évier. A chacun de constituer son orchestre portatif en fonction de ses possibilités.

 

Les petits plus.

 Afin d’agrémenter d’avantage la lecture il est possible de reprendre le visuel du pou s’envolant, on le colle alors sur un support rigide (type carton fin) que l’on fixe au bout d’une baguette de plastique souple. Ce petit accessoire permettra de réellement faire « voler » le pou. Il faudra également prévoir une bonne poignée de feuilles pour l’arbre (que l’on peut découper dans du papier vert ou glaner à l’automne). Elles seront lancées en l’air au moment de l’histoire où l’arbre contrarié perd subitement toutes ses feuilles. Les enfants se réjouiront de ce petit artifice.

 IMG_1581

Les préparatifs.

Pensez à la manière dont vous souhaitez mener cette animation. Souhaitez-vous que les enfants voient les instruments que vous manipulez au cours de l’animation ou pas ? Serez-vous seul ou à deux ? Si vous êtes assisté ce sera plus facile encore, votre « assistant » jouera des instruments masqué par un paravent ou caché sous la table. Selon l’option choisie, positionnez les instruments dans l’ordre où vous aurez à les manipuler (attribuez leur un numéro). Pour plus de confort, recopiez le texte de chaque page sur des papiers, collez-les au dos du livre, notez en rouge le numéro de l’instrument à manipuler aux différents endroits du texte. Ces petites astuces vous permettront de lire sans avoir à regarder le livre de face et vous laisseront plus de latitude pour manipuler les instruments, faites cependant attention à ne pas vous mélanger en tournant les pages. Vous êtes maintenant prêt, la lecture peut commencer. Chaque instrument prend alors dans l’histoire la place d’un personnage et le met en musique et le principe énumératif prend alors toute son ampleur.

 

Pour aller plus loin... 

La lecture terminée, présentez les différents instruments par famille et laissez les enfants les manipuler librement (après avoir pris un bon doliprane). On peut jouer à se guider à l’oreille. Pour cela on fait écouter attentivement le son d’un instrument, on bande les yeux d’une personne qui devra retrouver l’instrument à l’oreille parmi deux ou trois instruments joués doucement ensemble à des endroits différents de la pièce. Pour un atelier créatif pourquoi ne pas fabriquer des poux volants comme dans l’histoire. On décore un ballon gonflable de bras et de jambes, on lui ajoute des yeux dessinés au feutre indélébile et on fait une bataille géante de poux volants. Ambiance assurée.

 

Posté par Machinchoz à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 mai 2011

ça fait du bien par où ça passe

Ah boudiou que ça fait du bien. Petit concert en amoureux au CAC Georges Brassens pour voir (ou plutôt revoir) Dr Ring Ding en concert. Au final 2 heures de sautillement, de pur plaisir et de bonne humeur. De quoi repartir gonflée à bloc et pleine de bonnes vibrations. Amateurs de ska, Calypso et compagnie sautez sur un de ses disques. Voici quelques photos du concert.

Dr_Ring_ding_2011

C'est lui le Dr Ring Ding

Dr_Ring_Ding_2011

Là c'est son clavier. En tout cas les musiciens étaient excellents.

Posté par Machinchoz à 22:57 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

02 mai 2011

L'art du recyclage

Allez, il fait beau et chaud (oh la belle contrepétrie belge) et quoi de mieux pour comprendre le principe du recyclage qu'en faisant un petit exercice pratique: nous allons faire du papier recyclé.

IMGP0533

On commence par faire les psychopathes en déchirant frénétiquement en tout petits morceaux des papiers (ici mes vieux tickets de carte bleue, de vieilles enveloppes, un peu de papier de soie blanc et bleu).

IMGP0538

On couvre d'eau et on laisse tremper le temps d'une belle nuit de sommeil. Le lendemain on passe le tout au mixeur (en plusieurs fois en ajoutant de l'eau).

IMGP0001

Munissez vous de cadres. De simples cadres feront l'affaire, il vous faut des paires. L'un des deux sera tendu d'une moustiquaire. Pour ma part j'ai acheté de la baguette carrée et j'ai demandé à ma chère amie encadreuse de me les réaliser.

IMGP0551

L'idée étant de faire un cahier de vacances en relief, les zous ont réalisé des formes en carton fort. Un château pour la visite d'Harcourt, des papillons pour la visite de la serre aux papillons, des notes de musiques pour le musée des insrtruments à vent. On pose le tout en plein soleil sur des espèces de serpillères.

IMGP0557

On plonge ensuite les deux cadres tenus ensemble (cadre avec la moustiquaire en dessous) dans la caisse contenant la pâte à papier et 10 fois son volume d'eau. On remonte ensuite le tout en tenant les cadres bien à plat, on laisse égoutter un peu puis on retourne le tout sur les formes posées sur les serpillères.

Je vous sens toutes et tous le souffle court...comment cette aventure va t-elle se terminer... le livre sera t-il à la hauteur de leurs attentes... La suite au prochain épisode j'ai des trucs urgents à faire.... Sans rancune!

Posté par Machinchoz à 11:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,