08 juillet 2016

Tablier de jardinier récup DIY

Mes amies, mes amis (et oui je fais passer les filles en premier et toc!) aujourd'hui je partage avec vous une petite bricole gratos, récup à souhait, sans couture et utile par la même occasion. Alors levez hauts vos ciseaux et on y va. L'idée est de réaliser un petit tablier pratique pour jardiner, bricoler ou coudre, à chacun selon ses goûts.

Pour réaliser votre tablier il vous faudra un vieux jeans. Ici j'ai opté pour un jeans troué et un poil "crise du logement" de ma petite demoiselle, et bien sûr une paire de bons ciseaux de couture.

tablier jardinier diy récup (1)

 

On commence par découper le pantalon juste au niveau de la fourche des jambes.

tablier jardinier diy récup (2)

 

On continue en découpant le contour des poches (à vous de voir si vous les conservez ou pas - dans mon cas j'ai conservé une seule des poches avant).

tablier jardinier diy récup (3)

 

hop on continue sur sa lancée en coupant sous la ceinture sur l'avant du pantalon. Et voilàààààà c'est terminé! Pffiou que c'était dur.

tablier jardinier diy récup (4)

 

Et voilà le résultat porté. On y glisse un petit sécateur, des étiquettes, un bouquet de fleur, à vous de voir.

tablier jardinier diy récup (5)

 

Les zous doivent se sentir bien "pros" avec leur petit tablier, ça réveille en eux la fibre jardinière et bricoleuse.

tablier jardinier diy récup (6)

 

Pour le côté pratique je vous conseille de porter le tablier à cheval sur les hanches, en plus c'est plus joli comme ça, même si ça n'engage que moi!

tablier jardinier diy récup (7)

 

Mr A n'a pas résisté à l'envie de s'en faire un aussi. Et côté pantalons troués il a de quoi faire dans ses tiroirs.

Maintenant c'est à vous de jouer, de mon côté j'hésite encore sur le pantalon à sacrifier, et comme je ne joue pas aux billes à quatre pattes dans la cour j'avoue être un peu à court de pantalons pourris, pas vous?

En attendant de vous lire, je vous envoie des brassées de fleurs!

Julie

Posté par Machinchoz à 11:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,


29 juin 2016

un potager en permaculture, la suite de nos aventures...

Hello mes petits choux!

Je vous ai parlé dans un de mes précédents messages de mon aventure potagère.
Quelques uns d'entre vous m'ont fait un appel du pied pour avoir des nouvelles de nos cultures et comme je n'aime pas en laisser au bord de la route, je profite d'une éclaircie pour prendre quelques photos et vous faire un petit retour sur expérience.

En avril, nous avons donc lancé le chantier "Potager". Toute la famille a relevé ses manches et nous nous sommes transformés pour un temps en taupes géantes, et creuse que je te creuse, trois belles buttes en permaculture ainsi que 4 carrés de potager ont vu le jour.

potager en avril

Pour réaliser nos buttes, nous avons décaissé les emplacements sur une hauteur de bêche. La terre a été conservée dans un coin le temps de remplir le trou de bois bien pourri et spongieux, de feuilles mortes, de brindilles, de tonte etc... en veillant à éviter les vides.
Là dessus, hop une brouette de compost maison et zou on remet la terre sur environ 20cm. Le tout a été paillé avec un mélange de branches broyées, de tonte et de paille de chanvre sur près de 20cm. 

Le travail est assez harassant, mais le résultat est à la hauteur des efforts consentis. Normalement nos buttes devraient durer de nombreuses années. Le bois enfouis servira de réserve de nourriture et d'eau aux plantes et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est bien mieux que les engrais!

Pour les carrés nous avons opté pour un remplissage dit "en lasagne" c'est à dire que là aussi nous avons alterné les couches de matériaux, nous avons utilisé du terreau pour la couche supérieure. Au final, nous observons que les légumes sont deux à trois fois plus petits dans les carrés que dans les buttes, ils ont pourtant été plantés en même temps, c'est incroyable!

potager en juin1

 

La preuve en image deux mois après. Les choux de la butte (premier plan) sont énormes comparé à ceux des carrés (arrière plan). Tout pousse à foison et ne semble pas souffrir de l'excès de pluie des mois de mai et juin, au contraire!

Nous avons déjà récolté une bonne dose de radis, de salades, de blettes, de roquette. Je kiffe à mort!

potager en juin

 

Quand même la différence est flagrante non? Je ne sais pas quoi penser des nombreux sceptiques qui assènent des "faut pas enterrer le bois", "faut retourner la terre", "faut engraisser les amis". Car pour ma part le travail du potager se limite à une visite de courtoisie quotidienne. Pas de travail du sol, pas d'arrosage, pas d'engrais et encore moins de tous les poisons qui vont finir par avoir notre peau! Un vrai potager de feignasse mais si productif qu'on aurait tort de s'en priver.

Il y a certes des pucerons, mais je les laisse tranquilles. Faut bien donner un peu pour recevoir dit-on. Quoi qu'il en soit les plantes atteintes (fèves, verveine) n'ont pas l'air d'en souffrir. Les fourmis et les coccinelles se régalent et nous on les regarde faire.

pommes de terre sur gazon

Plus feignasse tu meurs, t'as qu'à voir la technique que nous avons utilisé pour planter nos pommes de terre. En gros j'ai posé mes plants directement sur le gazon. J'ai recouvert le tout d'une couche de compost et j'ai ensuite paillé le tout avec du gazon.

Les plants sont énormes, nous les avons butté à la paille et au gazon déjà deux fois et là ça commence à fleurir. J'ai hâte de voir si la récolte sera bonne. Car si tel est le cas, je vous garantis que je vais en mettre partout l'an prochain tellement c'est facile. En plus ça a le mérite de permettre l'utilisation du grand volume de tonte que génère le jardin (nous avons environ 1800m2). Là aussi l'affaire est à suivre. En tout cas, notre jardin interpelle et fait déjà des émules.

jardin en juin

 

Mon premier brocoli est superbe! nous allons le déguster ce soir en galettes au parmesan.

récolte de radis2016

 

Les radis eux-aussi sont amoureux du jardin. Doux et tendres, nous nous régalons tous les jours. Les enfants sont missionnés pour la cueillette et ils ne manqueraient leur "corvée" pour rien au monde. L'autre jour nous avons dégusté une délicieuse soupe de fanes de radis, ils ont adoré et nous aussi. Du coup, presque pas de perte, de toute façon les quelques déchets restants retourneront à la terre après un petit passage dans le bac à compost. 

D'ailleurs c'est drôle, ayant mis du compost partout, j'ai des tonnes de patates, tomates et autres légumes qui repoussent spontanément à droite et à gauche. Là aussi, je laisse faire, je regarde pousser et c'est tout!

 

sous la serre en juin

 

Sous la serre (retrouvez cette palpitante aventure en cliquant sur le lien), les tomates, les piments, les poivrons et le basilic se portent à merveille. Les premières fleurs sont en train de s'épanouir. La serre tient bien la pluie - juste quelques petites gouttes de ci de là, et le vent ne la malmène pas le moins du monde. nous sommes aux anges.

Ce potager bio semble bien parti. A nous les bons légumes bio du jardin, à nous le "big fuck off" aux supermarchés. Depuis quelques temps nous mangeons à 95% bio et local et nous avons constaté que ce mode de consommation a réduit de près de 60€ par mois nos dépenses alimentaires. Le potager va nous aider à être plus autonomes et respectueux, notre petite aventure paraît prometteuse. J'aime ce virage, ces beaux rêves de doux-dingues, je suis épanouie et heureuse grâce à mon jardin. 

Je recycle les fanions de mon mariage, je m'éclate à tout décorer, à faire de belles étiquettes pour mes arbres, en gros c'est le seul boulot que mon jardin réclame, plutôt cool non?

etiquettes plantes jardin chalk board rock'n roll1

Je vous raconterai toute cette aventure au fur et à mesure. Ce serait chouette que la rubrique "commentaire" puisse nous servir à nous enrichir mutuellement. Aussi je vous invite à partager vos propres expériences, me faire part de vos interrogations.... Je compte sur vous!

A bientôt pour la suite et bon potager à tous!

Julie

09 juin 2016

Une serre de jardin DIY...

Mes amies, mes amis, aujourd'hui j'aimerai vous parler d'un sujet qui me tient particulièrement à coeur et qui m'occupe grandement en ce moment: le potager. Mais avant toute chose plantons le décor. J'ai eu il y a quelques années un petit potager en carrés mais le tourbillon de la vie m'a emportée et peu à peu le temps est venu à manquer pour m'en occuper comme il se doit et la nature a repris le dessus. Mais dans la vie on ne sait jamais de quoi demain sera fait et certaines décisions nous obligent à revoir un peu nos priorités. Et quelle décision!! Il y a quelques mois de cela j'ai pris une décision radicale. J'ai choisi de quitter mon travail de responsable culturelle d'une commune, travail que j'aime pourtant plus que tout et qui me comble sur bien des points mais trop c'est trop. Entre les manifestations à organiser, les articles dans les magazines, les livres que j'ai écrit et mes bouquets, je n'ai plus le temps de souffler. La quarantaine approchant avec ses gros sabots j'ai décidé qu'il était temps de faire le grand saut, c'est dit, c'est fait, à la fin de l'année je lève le pied! Et comme j'ai une trouille bleue de me retrouver sans le sou je me suis dit qu'il était grand temps de se remettre au jardinage. Habitant au pays des fromages qui puent (en Normandie quoi) construire une serre de jardin était une de nos priorités. seulement voilà, une serre ça coûte un bras, et des bras c'est utile alors nous avons trouvé une solution originale et quasi gratuite: fabriquer une serre en branches de châtaignier.

serre11

 Nous sommes donc partis en quête de "gaulettes" de châtaignier, assez faciles à se procurer surtout quand on a dans nos connaissances des personnes ayant un bois qui en est rempli. Et nous voilà en pleine forêt à couper nos branches (dont une bonne quinzaine de 6 m de long) le coeur vaillant et le sourire aux lèvres, sauf qu'il faut ensuite retrouver la voiture avec ton chargement de cherpa, bing le sourire il en prend un coup et tu perds trois litres de sueur au passage. Ensuite tu t'apperçois que malgré le break, les branches dépassent vachement devant et derrière, on est des dingues. Même les vaches nous regardaient d'un oeil perplexe sur la route du retour. Après coup on en rigole mais c'était une sacré aventure. Bon maintenant on a de quoi construire un barrage à faire pâlir d'envie tous les castors du Canada, passons à la construction du dôme.

serre13

 Nous avons  commencé par délimiter le pourtour de la serre, un cercle de 4m de diamètre. Pour nous aider à planter les poteaux comme il faut (et mon homme étant un poil tatillon) nous avons fait une sorte de croix au sol avec les tiges à béton histoire de bien répartir les poteaux. Ensuite t'y vas à la barre-à-mine pour creuser des trous de 40 cm de profondeur pour y ficher les poteaux. Là tu est heureuse d'être une faible femme!

serre2

Les poteaux en vis à vis ont été tressés les uns aux autres, et sur le même principe nous avons fait la base et les différents renforts de la structure. Au final nous avons eu besoin d'une bonne quarantaine de branches bien longues. Ce qui est formidable avec le châtaignier c'est que le bois est souple mais aussi qu'il résiste à l'humidité.

serre4

Petite vue de la clé de voûte de notre serre. Le tout a été fixé avec ces petits trucs auto-bloquants en plastique que l'on appelle des colsons.

serre6

Mon homme a bricolé un cadre de porte et une fenêtre de toit en bois et hop que je t'emballe le tout de film pour palettes récupéré par un ami. A ce stade nous nous disions qu'on avait fait le pire mais non!! La serre fait 3m de haut et filmer jusqu'en haut s'est révélé être une véritable épreuve de force. Mon homme m'a dit après mes accouchements qu'il se sentait un peu minable à côté de ce qu'une femme pouvait faire, là c'était mon tour. Il en a bavé... et moi de le regarder avec des yeux de merlan frit, c'qu'il est beau et fort mon homme!

Habillage de la serre DIY

La serre en cours d'habillage prend des allures d'igloo, nous sommes aux anges, les voisins se demandent un peu ce qu'on bricole du coup tout le monde vient tailler la bavette alors que nous suons comme des boeufs.

serre en gaulettes de chataîgnier DIY

 Vingt litres de sueur et quelques "bordel de merde" plus tard la serre est enfin terminée. Nous découvrons des muscles dont nous ignorions l'existence mais nous sommes tellement heureux. Pour "libérer" la porte et la fenêtre nous avons collé un bon gros scotch sur les montants, agrafé le tout et découpé les ouvertures au cutter, ça fonctionne à merveille. il ne nous reste plus qu'à retourner la terre sur le tour et au centre et à nous les belles tomates bio de Normandie!!!

Serre de jardin DIY

 Mes fenouils n'en reviennent pas, "Ouais, les tomates, ont le droit à leur tipi et nous on est bons à se cailler les miches dehors, et patati et patata", les fenouils sont de vrais râleurs, beaux comme tout mais jamais contents, c'est peut être pour ça qu'on dit que ce sont de mauvais amis au potager (remarquez au passage au premier plan deux de nos toutes nouvelles buttes de permaculture - mais je vous parlerai de tout ça prochainement).

Serre autoconstruire

 Vous imaginez bien que les enfants s'en donnent à coeur joie, il y auraient bien mis la piscine, mais quenéni mes chéris! Depuis les tomates ont été plantées, il faut bien chaud sous notre serre DIY et elle résiste bien au vent et aux orages (et on en a pris des draches comme on dit par chez nous). Je ne manquerai pas de vous faire un petit rapport de la vie de cette serre. Nous espérons qu'elle durera au moins 2-3 ans. Affaire à suivre... Et qui sait, ce potager est-il en lui même le début d'une nouvelle aventure??? De ça aussi je vous tiendrai informés. Au final cette serre d'environ 12m2 nous aura coûté 10€ de scotch, quelques litres de flotte et d'huile de coude. 

Alors, qu'en dites-vous? Si vous aussi avez des envie d'autonomie alimentaire relative, c'est le moment de partager vos astuces de vieux jardinier. Pour nous ce sera une aventure sous le signe de la permaculture. Voilà, je suis prête pour affronter la disette si des fois elle ose pointer son nez, le jardin de Tante Crise est fin prêt. Ne manquent plus que les petites poulettes et nous serons parés!

J'ai hâte de lire vos réactions alors ne soyez pas avares...

A bientôt

Julie

31 juillet 2013

Des étiquette pour faire joli

Bonjour la compagnie, voici la suite des aventures de Melle S cherchant à tuer le temps. Après avoir décoré le pot de notre petit avocat, elle souhaite faire une "étiquette pour faire joli". Tiens, ça me fait penser à une discussion avec une amie il y a peu. L'occasion rêvée pour mettre le tout en pratique.

etiquette cuillère machinchoz 1
Pour réaliser cette petite étiquette il vous faut une cuillère en métal, un marteau et des posca.

etiquette cuillère machinchoz 2
commencez par écraser la cuillère au marteau. Ahhhh c'est fou ce que ça fait du bien de taper sur cette cuillère.

etiquette cuillère machinchoz 3
Ensuite, laissez vos enfant la décorer à leur guise avec des posca ou autre médium. Ici Melle S a voulu nous faire des petites fleurs toutes mimis.

pot avocat 4 machinchoz
Et hop on plante. Merci ma nénette, il doit être drôlement content notre petit avocat. Allez, c'est l'heure du goûter. Qui veut des cerises? ou des framboises? Miam! Au fait, j'en profite pour vous dire que si vous souhaitez être informé de l'actu de mon blog, c'est simple, il vous suffit de vous abonner à ma newsletter.

A très bientôt, merci pour vos commentaires et n'hésitez pas à soutenir ma candidature à ce concours en cliquant une fois par jour.

Des bizouilles baveuses.

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 22:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 juillet 2013

Pour occuper la demoiselle

Mr A est en colo et j'en connais une qui ne sait plus quoi faire de ses poils. Mais voilà j'ai un boulot monstre alors vite, il faut lui trouver un truc à faire. Mais dediou de crénon de non il y a bien cet avocat qu'on a fait pousser depuis, euhhhh, des mois et qui attend dans son verre en jetant de temps en temps une petite feuille par terre pour dire "viiiiite, un peu de terre siouplaît m'dame". L'occasion rêvée de faire deux heureux.

pot avocat machinchoz 1
Hop, je dégaine ma collection de posca. Pfuit, on nettoie un vieux pot de fleurs qui traîne dans les parages et vlan au boulot ma fille!

pot avocat machinchoz 3
Ahhh, voilà un petit avocat qui nous remercie de l'avoir enfin mis en pot. Merci à toi ma petite demoiselle d'amour. A suivre, l'étiquette "pour faire joli".
Vous avez parfaitement le droit d'encourager ma poulette, je lui lirai tous vos nombreux commentaires.

Si le coeur vous en dit, soutenez ma candidature par ici. Merci

A bientôt ici ou ailleurs.

Me Machinchoz

Posté par Machinchoz à 21:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,


17 mai 2012

Un hôtel particulier

En ce merveilleux dimanche chaud et ensoleillé (je blague!!!) nous avons participé avec les zous à un petit atelier "fabrication d'abri à insectes". Et oui chers lecteurs, un hôtel à araignées et autres cloportes c'est bien utile au jardin. Suivez le guide....

IMG_0453
Au départ il y avait une simple boîte en bois (si possible non traité) et une foultitude de merdouilles du genre: brindilles, pommes de pin, écorces en tout genre, os à moelle (si si j'vous jure), noix, crin, mousse et autres choses du genre.

IMG_0458

Le principe est simple: on bourre on bourre en faisant une sorte de mille feuille bien tassé.

IMG_0459

Comme c'est "chôliiii" elles seront comme des coq en pâtes nos araignées!

IMG_0457

On agraphe ensuite un grillage à poule sur le dessus histoire que tout ne se casse pas la figure à la première bourrasque.

IMG_0463

il ne rest alors plus qu'à habiller au gré de vos envies et avec les moyens du bord votre hôtel particulier. Mr A. a choisi la version sur bûche (on dirait un personnage de Rachid Khimoune) et Melle S. un petit chapeau en pot de fleur habillé d'écorces.

En fait c'était facile comme tout à faire, tout le monde y a pris grand plaisir. L'ennui c'est que maintenant il faut leur faire comprendre que ce n'est pas en trifouillant tous les jours leur abri que les insectes s'y sentiront comme chez-eux. Alors, l'expérience vous tente t-elle?

Posté par Machinchoz à 23:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 janvier 2012

Perce neige

Savoir profiter des petits cadeaux de la nature... tout simplement.

PERCE NEIGE

Posté par Machinchoz à 21:21 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

29 juin 2011

Il fait beau et chaud

c'est avec cette célèbre contre-pétrie Belge que je vais introduire ce petit article "activité de jour de beau temps" à faire avec vos zous. Pas besoin de quoi que ce soit de particulier, juste éventuellement d'un appareil photo si comme moi vous souhaitez immortaliser ce petit trip et de soleil accessoirement. Ce sont les zous qui ont lancé l'idée au départ de faire des têtes de bonshommes avec des brindilles.

ombres 3

Et puis je me suis souvenue d'un livre que j'ai à la bibliothèque sur de Land-art alors nous nous sommes un peu amusés avec les ombres.

ombres 2

Pas si facile pour eux de caler leur ombre sur la tête mais on a vraiment bien ri.

ombres 1

Du coup nous avons fait plein de variantes (que je vous épargnerai quand même) juste un petit aperçu.

ombres 6

Là, la version chat... A vous maintenant de jouer avec les ombres, faites moi voir le résultat de vos délires. A bientôt chers lecteurs.

Posté par Machinchoz à 12:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

13 avril 2011

Mes pancartes

Voici une nouvelle photo de mes pancarte à cette occasion je teste un petit logiciel de retouche photo qui s'appelle ROLLIP et qui "vintagise" les photos. Simple comme tout et plutôt sympa au final.

pancarte_rollip

Posté par Machinchoz à 13:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

04 janvier 2011

Nos zozios suite...

Et oui l'hiver continue de nous montrer de quoi il est capable alors on en fait de même. Non mais oh, elle se prend pour qui Dame Nature, elle ne croit quand même pas que nous n'en avons pas sous le pied! Voici donc une nouvelle version de nos boules à zozios, façon déclaration d'amour. Pour la recette, c'est par là.; Donc le principe est simple on prend des moules à glaçons fantaisies, pour moi c'était des coeurs (mais j'ai aussi la version os de pirate et tête de mort pour un autre style!).

IMGP0236

On rempli le tout de mélange graines-pomme râpée. On ajoute la graisse fondue et hop dans le frigo pour quelques heures. ensuite il ne reste plus qu'à démouler le tout.

IMGP0238

Arghhhhh j'avais pris une belle photo in situ dehors avec un beau photophore et de la mousse bien verte et j'arrive pô à la mettre. Mon ordi aurait-il pris la résolution de me pomper l'air en 2011? Bref c'est plus joli que les boules du commerce. Vous en pensez quoi?

Posté par Machinchoz à 09:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,